This page is not available in your language, please, choose yours

Edel - "gagner les deux coupes !"

Publié le 11 janvier 2010
Edel - "Gagner les deux coupes !"

Edel est revenu pour PSG.fr sur la qualification du PSG pour les 16es de finale de la Coupe de France face à Aubervilliers . Il en a profité pour évoquer les deux rencontres à venir cette semaine : Guingamp bien sûr, mais aussi le Lille de Michael Landreau...

Mais il s’est d’abord félicité de la démonstration de Paris en Coupe de France dimanche soir : "C’est une belle victoire qui nous permet de démarrer au mieux la deuxième partie de saison et la nouvelle année. Il fallait bien préparer la série de cette semaine. C’est chose faite avec cette qualification." Mais le portier parisien est à l’image du club en ce début d’année, terriblement ambitieux, et affamé de victoires. Aussi ne veut-il pas en rester là : "Il faut maintenant aller gagner à Guingamp pour se déplacer à Lille dans les meilleures conditions."



Et ce n’est pas sur lui qu’il faut compter pour mésestimer un adversaire : "Un match reste un match. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer. Les rencontres de coupes sont à élimination directe, donc on va à Guingamp pour se qualifier. C’est la seule chose qu’on a en tête." Encore que, à bien creuser, il aurait bien autre chose en tête, Edel Apoula. : le désir de lever le trophée d’une coupe pour conclure sa saison : "Oui, surtout que j’ai vu depuis le banc à quoi gagner un titre ressemblait. C’était il y a deux ans. Maintenant que je joue, j’aimerais essayer de gagner les deux coupes !"



C’est à toi de jouer !



Alors qu’il aurait pu se trouver à la CAN sous les ordres de Paul Le Guen, si sa requête auprès de la FIFA avait aboutie (Edel à joué à deux reprise pour l’équipe nationale arménienne), il a avoué suivre avec gourmandise le parcours de son ami Stéphane Sessegnon : "Bien sûr ! J'ai très souvent Stéphane au téléphone pour savoir comment il se sent après ce qu’il s’est passé avec le Togo. Je souhaite que le Bénin aille le plus loin possible mais j’aimerais aussi qu’il revienne le plus vite possible au club !" Toutefois il n’a d’yeux que pour sa patrie : "Je pense que le Cameroun va aller au bout. J’ai beaucoup d’amis dans l’équipe et je connais bien leur entraîneur ."



Il a conclu l’entretien par un mot sur son ancien coéquipier, et numéro 1 au poste, Michael Landrau, révélant que le lillois, pourtant souvent taxé d’individualisme, n’avait pas hésité à le joindre par téléphone après la blessure de Coupet pour l’assurer de son soutien : "Micka m’a contacté après la blessure de Greg Coupet. Il m’a motivé, dit que c’était à moi de jouer et de ne surtout pas cogiter." Depuis, Edel ne cesse d’impressioner par la qualité de ses performances…




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement