This page is not available in your language, please, choose yours

Fernandez renvoie dhorasoo dans ses cordes

Publié le 23 janvier 2010
Fernandez renvoie Dhorasoo dans ses cordes

Le sémillant animateur radio a accordé un entretien à L’Equipe Mag, dans laquelle il revient sur sa candidature au poste de sélectionneur, mais aussi sur son célèbre franc-parler, dont Vikash Dhorasoo à récemment fait les frais.

Il a d’abord tenu à faire taire la rumeur qui l’envoyait dans une émission de téléréalité, la Ferme Célébrités sur TF1 : "C’est faux ! De toute façon, la place de Luis n’est pas là-bas, mais derrière un micro ou sur le terrain." En tant que sélectionneur ? "Bien sûr ! Bon, je suis lucide, je sais que ma démarche à peu de chances d’aboutir. Pour devenir sélectionneur, il faut faire ami-ami avec le sérail. Ce n’est pas mon truc."



Il s’est d’ailleurs appesanti avec amusement sur son "franc-parler", devenu le fond de commerce de "Luis Attaque" sur RMC : "Ce qui plaît aux gens, c’est mon authenticité. Lorsque j’étais joueur, j’étais déjà un emmerdeur. Et aujourd’hui, je continue de déranger avec mon émission." Et de souligner la permanence de se trait de caractère en opposition avec l’ancien parisien Vikash Dhorasoo : "Je n’ai pas changé avec les années. Ce n’est pas le cas de tout le monde. Dimanche dernier, j’étais sur le plateau de 100%foot et j’ai été surpris par les critiques très dures de Dhorasoo contre le PSG. Je le trouve sympa, mais je lui ai dit « C’est marrant, on ne t’entendait pas quand tu étais joueur, et tout à coup tu te réveilles."



Le revers de cette médaille étant également un certain "mal-parler" qui a fait les beaux jours des Guignols. Loin d’en être vexé, Luis Fernandez s’en sort par une élégante pirouette qui prouve que l’absence de vocabulaire n’est pas synonyme de manque d’esprit : "Je n’ai jamais fait de grande école, moi. Je sais que, quand je m’exprime, je commets des erreurs. Mais je me fais comprendre quand je parle de foot. Et ça tombe bien, dans mes émissions, on ne me demande pas de parler de poésie ou de géographie."




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement