This page is not available in your language, please, choose yours

Evian : notes > maurice fait la différence

Publié le 26 janvier 2010
Evian : Notes > Maurice fait la différence

Dimanche dernier, le PSG a battu l'équipe d'Evian (3-1) lors d'une partie moyenne où les approximations se sont répétées. Le bon retour d'Hoarau et l'entrée tonitruante de Maurice sont les points positifs de la soirée.

Edel (5,5) : Le remplaçant de Gregory Coupet devait se rassurer après sa boulette face à Monaco. C’est chose faite avec ce bon match où il a été présent dans ses interventions et ses prises de balles. En témoigne le très bon arrêt à la 15e lors d’un face à face avec l’attaquant adverse ; c’est sur le contre qu’Erding ouvre le score. Remplacé par Grondin à la 62ème minute, qui disputait son premier match avec Paris. Présence assez rassurante pour le troisième gardien, malgré ce but encaissé.



Cearà (5,5) : Le Brésilien a élevé son niveau de jeu par rapport à sa dernière rencontre (contre Lille). Il a bien combiné avec Giuly pour apporter un plus offensivement. Récompensé par sa passe décisive à la 16e minute pour Erding.



Sakho (5) : Décisifs à plusieurs reprises, notamment dans les airs. Une erreur d’appréciation sur une tête aurait pu laisser l’attaquant filer au but, mais il s’est bien repris. Parfois effrayant par ses trop grosses prises de risques. A l’instar de Camara, il a beaucoup relancé avec des longs ballons à destination de Hoarau.



Camara (4) : Prestation inquiétante du défenseur central. Il commet une erreur sur un contrôle dans le rond central qui pouvait être fatale. Papus semble n’avoir toujours pas retrouvé son niveau. Il sera absent face à Lyon.



Armand (4,5) : Match assez sobre pour le vice-capitaine de l’équipe. On l’a peu vu tant défensivement qu’offensivement. Il a malgré tout tenté quelques combinaisons avec Chantôme sur le côté gauche.



Clément (4,5) : Bizarrement, il a paru absent de cette affiche. Il a quand même beaucoup couru pour contrer les offensives adverses, mais sans récupérer un grand nombre de ballons. Il s’est peu porté vers l’avant cette fois-ci. Mais, le fallait-il ?



Makelele (5,5) : Bonne activité pour le capitaine de l’équipe parisienne. Il a récupéré pas mal de ballons et a voulu vite transmettre devant aux attaquants. Il a la fâcheuse tendance à réussir des relances très compliquées et à rater les plus simples.



Giuly (5,5) : Beaucoup plus actif depuis quelques temps, le Lutin a donné le tournis à son vis-à-vis par ses prises de balles et ses accélérations. Sa mauvaise remise en retrait, qui a entraîné la réduction du score pour les visiteurs, a terni sa bonne prestation jusque là.



Chantôme (4) : Match un peu à oublier pour lui. Peu inspiré, il a mal tiré tous ses coups de pieds arrêtés et ses intrusions dans le camp adverse ont été peu efficaces. Le duo qu’il a formé avec Armand a été beaucoup moins actif que celui du côté droit. A sa décharge, il a subi un bon nombre de fautes alors qu’il engageait des offensives. Remplacé à la 57ème minute par Maurice qui a été très bon. Le jeune joueur a délivré deux passes décisives et semble progresser à chaque apparition.



Erding (6) : Quelle réussite pour le Turc lors de ce match. Il a placé deux bons coups de têtes pour autant de buts. Depuis le début de la saison, il montre qu’il excelle dans tous les compartiments du jeu. Paradoxalement, il y a eu pas mal de déchet cette fois-ci dans ses initiatives. Son entente avec Hoarau est à parfaire, mais laisse présager de très bonnes choses. Remplacé par Jallet à la 72ème minute.



Hoarau (6) : Après des mois d’absence, le Réunionnais était titulaire sur le front de l’attaque. Le moins que l’on puisse dire est qu’il n’a pas chômé. On l’a vu redescendre très bas pour toucher souvent le ballon et orienter le jeu de son équipe. Il a d’emblée montrer son influence sur le jeu grâce à ses déviations aériennes, qui n’ont, cela dit, pas toujours trouvé preneur. Son retour dans le 11 de départ devrait beaucoup aider le PSG qui était en manque d’inspiration offensive ces derniers temps. Récompensé par un joli but en fin de match, sur un service de Maurice.



Kombouaré (5,5) : Le coach parisien avait décidé de mettre en place son équipe titulaire pour affronter cette équipe d’Evian, pensionnaire de National. Méthode qui a porté ses fruits puisque son équipe s’est qualifiée ; même si dans le jeu, il y a eu beaucoup d’imprécisions. A noter que l’entrée de Maurice en milieu de deuxième mi-temps est décisive puisqu’elle entraîne deux buts pour le PSG.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : cdf, evian, notes

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement