This page is not available in your language, please, choose yours

La tension monte chez les supporters

Publié le 28 janvier 2010
La tension monte chez les supporters

Le quotidien Le Parisien nous confirme que le déplacement des supporters parisiens à Lyon dimanche risque d’être mouvementé. Chronique de débordements annoncés.

Tout a commencé avec la volonté du club de contrôler par le haut la tension qui s’exacerbe entre les associations d’Auteuil et de Boulogne. Il a donc été décidé unilatéralement par le PSG qu'aucun billet ne serait vendu directement à des groupes de supporteurs. Une première : tous ceux qui désirent faire le déplacement doivent donc se rendre au siège du PSG pour acheter nominativement un billet où l’identité de l’acheteur sera consignée.



Dans un même principe de précaution, à Lyon, des contrôles de police renforcés seront exécutés à l’entrée du stade. Enfin, pour éviter tout affrontement entre les kops parisiens, les supporteurs estampillés Boulogne seront séparés de ceux d’Auteuil et installés dans un étage différent du virage sud de Gerland.



"Ces contrôles sont inacceptables."



C’est pour réagir à ces décisions, et à cette stigmatisation, que des associations de la tribune d’Auteuil, comme les Supras ou les Authentiks envisagent sérieusement se déplacer à Lyon dimanche sans avoir acheté de billets au préalable ! Cette décision crée une situation d’urgence que les forces publiques vont essayer de canaliser, en bloquant les hypothétiques bus aux abords de Gerland, et en escortant les supporters dans la tribune visiteur, même si ceux ci ne sont pas munis de billet.



C’est hélas le seul moyen de réaction trouvé par les ultras pour protester contre les mesures prisent par le club afin de contrôler les éventuels débordements. L’un des représentant d’Auteuil s’en explique ce matin : "Ces contrôles sont inacceptables. C’est une atteinte à notre statut d’association. Il est hors de question qu’on s’y plie. Pour Lyon, on se déplacera sans billet en espérant pouvoir assister au match même si on pense qu’ils nous refouleront aux portes. Pour les autres déplacements, si ces mesures sont toujours effectives, on se débrouillera pour acheter nos places ailleurs que dans la tribune visiteurs."



Le PSG, qui essaye par tout les moyens de calmer ses supporters, espère toutefois réussir d’ici dimanche à leur faire changer d'avis. Mais il semble bien qu’Auteuil soit fermement décidé à camper sur ses positions. Un durcissement de plus qui laisse flotter sur la suite de la saison parisienne une sourde menace qui inquiète de plus en plus le directoire du PSG.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement