This page is not available in your language, please, choose yours

Ligue 1 : cearà - "ramener un bon résultat de là-bas"

Publié le 28 janvier 2010
Ligue 1 : Cearà - "Ramener un bon résultat de là-bas"

Marcos Cearà s'est livré à l'exercice de l'interview pour le compte du site officiel du PSG. Il y aborde la séance d'entraînement, le futur adversaire lyonnais et les prochaines échéances parisiennes.

Le défenseur Marcos Cearà a commencé l'interview en revenant sur la séance d'entraînement de ce jeudi. Le groupe parisien a beaucoup travaillé car il espère mettre fin à cette spirale négative, dès dimanche, contre Lyon. "Nous devons bien bosser car nous sommes dans une période compliquée. Seul le travail nous fera sortir du moment difficile que l’on traverse. Nous avons fait des jeux et travaillé les appuies et le physique. Ca nous permet d’être en forme optimale pour aborder le match contre Lyon dimanche prochain", a-t-il expliqué, perspicace.



Le Brésilien a évoqué la mauvaise passe lyonnaise, mais en précisant que l'OL restait un grand club difficile à jouer, même si l'objectif du PSG est, bien sûr, de l'emporter à Gerland. "Ils traversent actuellement une mauvaise passe, tout comme nous. Ca sera donc un grand match et j’espère qu’on aura la chance de ramener un bon résultat de là-bas. Lyon reste un grand adversaire. Mais nous avons les moyens de réaliser une belle performance. Chaque match a son histoire. On sait qu’on va affronter une belle équipe. Il faut qu’on soit concentrer parce qu’on a besoin de points. Ca passe par un résultat à Lyon. Il faudra tout faire pour gagner à Gerland." Cet objectif lui tient particulièrement à coeur sachant qu'il n'a encore jamais gagné là-bas. "J’ai joué deux fois à Lyon, sans parvenir à m’y imposer. J’espère qu’on pourra gagner ce match, mais un match nul ne serait pas non plus un mauvais résultat", a-t-il relativisé, par prudence.



Le Brésilien s'est aussi projeté sur les matches qui suivront. Selon lui, Paris ne doit pas regarder qui il joue, mais simplement penser à gagner des places. "C’est à nous de rester concentrer et de bien négocier les matches qui viennent pour accumuler des points. On en a besoin. Nous devons remonter au classement. Quelques soient les équipes que l’on affronte. Il faut finir le mois de janvier avec un bon résultat pour enchaîner en février."



Le numéro 2 a prononcé quelques mots sur la vente aux enchères de maillots au profit des sinistrés d'Haïti qui est organisée par Jean-Eudes Maurice. "Il ne faut pas oublier les gens qui souffrent. Il y a une situation difficile à Haïti. Chacun à sa façon, on peut aider ces personnes. Pas uniquement à Haïti mais dans le monde entier. C’est important de participer, d’être présent pour ces victimes", a rappelé celui qui, en plus d'être footballeur, est aussi pasteur.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement