This page is not available in your language, please, choose yours

Ligue 1 : sessegnon - "il ne faut pas lâcher"

Publié le 28 janvier 2010
Ligue 1 : Sessegnon - "Il ne faut pas lâcher"

Ce jeudi, Stéphane Sessegnon se penche sur la situation actuelle du PSG et le match contre Lyon pour le site officiel de L'Equipe.

Le milieu de terrain Stéphane Sessegnon a voulu revenir sur les derniers matches du son club, notamment la période où il était absent, retenu en sélection du Bénin pour la CAN. "Quand on se fait sortir de la Coupe de la Ligue et quand on voit la situation en Championnat, ce n'est pas franchement un bon moment. Avec mon équipe nationale, je regardais les résultats du PSG... Là je me dis qu'il faut vraiment rebondir." Le numéro 10 met le manque de réussite du groupe parisien sur un problème d'ordre mental. "C'est toujours ce déclic qu'on n'a pas ! On a eu plusieurs fois l'opportunité de gagner chez nous et on n'arrive pas à basculer. On prend un coup moral et après, c'est dur. Moi je dis qu'il ne faut pas lâcher. On se met peut-être trop de pression aussi", a-t-il estimé.



Pour le meneur du PSG, c'est aux joueurs de s'en sortir par eux-mêmes. "Ce n'est pas un problème de discours, c'est un problème de prise de conscience. Nous sommes (joueurs) les acteurs sur le terrain. On n'est pas bidon dans le jeu ! Je crois qu'on n'y croit pas assez. On peut perdre des matches mais on ne peut pas sortir d'une défaite en étant fier", a-t-il pesté.



Un changement d'état d'esprit permettrait de prendre confiance et de remonter au classement. Chose qu'il espère voir se réaliser dès dimanche contre Lyon. "Lyon est candidat aux places européennes, ce sont des matches où il faut aller chercher quelque chose.On ne va pas là-bas pour enchaîner trois défaites de suite. Il faut se dire qu'il y a de place pour gagner. Il y a de la qualité dans cette équipe mais il ne faut pas avoir peur", a-t-il insisté.



La bonne nouvelle côté parisien pourrait être la présence simultanée de l'ancien Manceau et du duo d'attaquants Erding-Hoarau, même s'il s'est refusé à limiter la qualité du groupe à ce trio. "On n'a pas eu trop l'occasion de jouer ensemble. J'espère que ce sera le cas mais ce ne sont pas seulement trois personnes, mais bien tout un vestiaire, qui peut y arriver."



Comme pour s'en convaincre, Stéphane Sessegnon n'a cessé de répété que l'équipe parisienne pouvait faire quelque chose en championnat, si ce problème mental ne persiste pas. "On n'est pas les plus nazes du Championnat, on n'est pas les plus bidons. On est capable mais c'est dans la tête, il faut y croire et agir.", a-t-il lâché.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement