This page is not available in your language, please, choose yours

Ligue 1 : kombouaré - "les qualités pour répondre présent"

Publié le 30 janvier 2010
Ligue 1 : Kombouaré - "Les qualités pour répondre présent"

A la veille de la rencontre phare de cette 22e journée de Ligue 1 entre Lyon et Paris, Antoine Kombouaré a livré ses impressions sur le match à l'AFP.

Alors que le match OL-PSG revêt un aspect capital pour les deux équipes, le retour dans le 11 de départ de Stéphane Sessegnon pourrait être l'élément qui fera basculer la rencontre en faveur des Franciliens. "Il était content de rentrer et conscient qu'il fallait repartir du bon pied. On attend un grand Stéphane et lui semble prêt à relever le défi. Il doit être capable de percuter et de faire la différence. C'est ce que j'attends de lui demain."



En plus du Béninois, le coach parisien pourra compter sur son duo de choc Erding-Hoarau, de qui il attend beaucoup. "Cela fait 6 mois que j'attends de les voir jouer ensemble. Maintenant, il faut qu'ils soient complémentaires et surtout décisifs. Ils ont une carte importante à jouer. Mais on aura besoin de tout le monde pour réussir notre deuxième partie de saison", a-t-il tempéré.



Sur l'adversaire de la semaine, le Kanak a estimé qu'il ne fallait pas se fier à sa mauvaise passe et, surtout, se méfier de son réveil. "C'est une équipe composée de très bons joueurs et capable de gagner n'importe quel match. Je la respecte énormément. Les deux éliminations successives en Coupe de France et Coupe de la Ligue ont dû lui mettre un coup au moral mais je ne me fais pas de soucis. On aura un grand Lyon demain (dimanche, ndlr). Ce sera une affiche. Il doit y avoir de la fierté, de l'ego. Quand tu es compétiteur, tu fais tout pour jouer ces matches-là. A nous de bien le négocier." Il a aussi insisté sur l'implication que son groupe devra avoir pour ne pas avoir de déception, comme au match aller où l'extra-sportif l'avait emporté. "Le match aller aurait pu être le match référence qu'on n'a toujours pas trouvé. Au final, c'est un match qui nous a causé du tort. Mais j'ai toujours ce résultat en travers de la gorge, avec l'intervention du président lyonnais dans le vestiaire de l'arbitre à la mi-temps et le but encaissé sur un hors-jeu", a-t-il rappelé.



Quoi qu'il en soit, l'entraîneur du PSG s'attend à une grosse rencontre durant laquelle son groupe devra faire le maximum pour ramener quelque chose de Gerland. "Quels que soient les problèmes de Lyon, nous, on a besoin de ramener des points. On a perdu un match à domicile, il faut se rattraper. On a les qualités pour répondre présent. Notre problème? On n'a pas de continuité dans les résultats. Sur le plan mental, on n'est pas assez costaud. J'attends que chacun repousse ses limites. On peut perdre des matches mais on doit tout donner. On est un peu trop gentil, même entre nous. Il faut se rentrer dans la gueule, et se dire les choses dans le vestiaire, même celles qui fâchent. C'est aussi ça l'amitié. Claude (Makelele) n'est pas tout seul dans ce rôle, il ne peut pas tout faire. Des leaders, j'en veux onze", a-t-il lâché.



Antoine Kombouaré a terminé en évoquant la situation préoccupante de son équipe. Selon lui, tout est encore jouable si le groupe devient efficace rapidement. "On ne peut pas être content. Il faut se remettre en question et surtout retrouver la gagne, même si on joue un peu moins bien. Il faut être efficace, et devant, et derrière, où on prend à chaque fois un but par match. Si des équipes comme Lille, Auxerre ou Montpellier ont réussi à faire des séries, je pense qu'on est aussi capable de le faire. Il faut s'en convaincre. Moi, je ne lâcherai pas."




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement