This page is not available in your language, please, choose yours

Dassier - "ce n’est pas au psg de décider"

Publié le 31 janvier 2010
Dassier - "Ce n’est pas au PSG de décider"

Sur le site officiel de l’Olympique de Marseille, le président Marseillais Jean-Claude Dassier répond au refus de Paris d’octroyer les 2000 places réclamées par l’OM, pour des raisons de réciprocité (le PSG avait eu le droit à 1000 places au match aller). Voici ces arguments :

Paris n’est pas décisionnaire

"Robin Leproux nous a écrit pour nous dire qu’il nous accordait 1000 places alors que nous en avons demandé 2000. Il est dans son rôle. Lors du match aller, il nous avait demandé 1000 places et nous lui avions accordé. Nous en demandons 2000, pas par coquetterie, mais parce que nous y avons droit. Le règlement de la Ligue est clair. Ce n’est pas au PSG de décider. Il doit 2000 places pour les supporters marseillais et nous avons bien l’intention de les obtenir. Le PSG doit nous fournir les places, dans la limite de ce que prévoit le règlement. Nous en aurons à peine assez pour satisfaire les demandes. J’entends bien obtenir ces 2000 places et le PSG ne peut pas s’y opposer."



Le public marseillais n’est pas le public parisien

"Seuls les pouvoirs publics peuvent s’y imposer, craignant des incidents ou des menaces sur l’ordre public. Depuis des années, la venue des supporters marseillais à Paris n’a jamais créée le moindre problème ou la moindre difficulté. Les supporters marseillais savent se tenir et ne sont pas violents. Il n’y a aucune raison de nous refuser ces places et nous le prendrions évidemment très mal, sauf si les pouvoirs publics avec qui nous discuterons la semaine prochaine, s’y opposaient."




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement