This page is not available in your language, please, choose yours

Lyon : notes > sakho plombe le match

Publié le 1 février 2010
Lyon : Notes > Sakho plombe le match

Lors d'une partie qu'il avait pourtant bien débutée, Paris s'est incliné face à Lyon (2-1) après l'expulsion de Sakho. Jusque là, le PSG avait affiché un beau visage en dominant les locaux dans tous les secteurs.

Edel (6) : Bon match du gardien parisien. Il a été l’auteur de nombreux arrêts, notamment sur les frappes de Kim Källström (36e) en première mi-temps ou de Pjanic (7e), ainsi que face à Delgado (67e) et Gomis (74e). Il a aussi été rassurant dans ses prises de balles aériennes (41e, 52e, 75e). Il repousse même la tentative de Lovren sur le corner qui amène le but de Gomis (77e). Le remplaçant de Coupet est malheureux sur le deuxième but, lobé par la tête de Cris. Quelques belles parades en deuxième mi-temps pour retarder l’échéance (70e, 76e).



Cearà (5,5) : Bien présent sur le côté droit de la défense, il a bien réussi à bloquer Lisandro durant toute la première période. Pour preuve, l’Argentin ne s’est créé aucune occasion. Il a souvent combiné avec Giuly pour apporter le surnombre dans le camp lyonnais. Il a malgré tout tendance à se faire prendre dans le dos sur de longs ballons (27e).



Traoré (5,5) : De manière surprenante, le géant a été plutôt bon hier soir. Il a coupé pas mal de ballons chauds, qu’ils soient aériens ou au sol. Le Malien a aussi été solide, que ce soit devant Lisandro (67e) ou Gomis (18e). Il a effectué un très beau tacle sur Gomis à la 5e sur Gomis. Le défenseur réalise parfois des gestes inutiles qui peuvent s’avérer dangereux, comme des fautes grossières proches de la surface. Il détourne involontairement une frappe (40e) adverse sur le poteau d’Edel. L’ancien Niçois ne s’entend pas avec Sakho sur le départ de Gomis qui entraîne l’expulsion du jeune parisien.



Sakho (3,5) : Match a oublier pour celui qui est vu comme le patron en défense. Il commet l’irréparable en fauchant Gomis qui partait seul au but (63e) après l’avoir laisser filer dans son dos. De plus, il s’aligne mal avec Traoré au départ de l’action. Il avait été plutôt bon durant la première heure de jeu, avec quelques belles relances à son actif, mais sa faute grossière change toute la tournure d'un match qui semblait bien parti pour le PSG.



Armand (4) : Match plus que moyen pour le vice-capitaine de l’équipe. Il a fait quelques mauvais choix, comme à la 6e minute où il part balle au pied vers le centre du terrain avant de perdre le cuir et de commettre une faute grossière qui lui a valu un carton jaune. Il lâche son marquage sur Cris (81e) sur le deuxième but lyonnais. Par ailleurs, il a eu un comportement inacceptable envers l’arbitre assistant, qui aurait pu lui valoir un deuxième jaune. Par ailleurs, il a parfois combiné avec Sessegnon, avec plus ou moins de réussite. En somme, il a été fébrile la plupart du temps, dans la lignée de ses derniers matches.



Makelele (5,5) : Match assez intéressant du capitaine parisien. Il a été omniprésent à la récupération en harcelant les milieux et attaquants lyonnais jusque très haut sur le terrain. Un peu dépassé en fin de match lorsque Paris jouait à dix.



Clément (5) : Prestation correcte pour l’ancien Lyonnais. Il a été très actif pour couper les trajectoires et récupérer un maximum de ballons (13e, 35e). Il a tendance à faire beaucoup de fautes dont une bonne partie pourrait être évitée (58e par exemple). L’apport offensif du milieu de terrain a été très faible : il s’est peu projeté vers l’avant et n’a tiré qu’une seule fois au but (58e). Remplacé à la 86e minute par Luyindula qui n’a pas vraiment eu le temps de montrer grand-chose.



Sessegnon (5) : Fidèle à lui-même, le feu follet a réalisé un match très inconstant. Auteur de très belles percées (20e), à l’image du contre qu’il mène à la 26e minute, lorsqu’il élimine avec une très grande aisance deux Lyonnais avant de délivrer une passe en profondeur pour Erding qui a manqué le cadre. Il délivre la passe décisive à Erding (11e). Il a agacé par son côté personnel que l’on a pu voir à la 37e minute quand Hoarau lui passe le ballon en retrait. Le Béninois décide de frapper (au-dessus) alors qu’Erding était seul dans la surface. A noter qu’il a bien défendu cette fois-ci (57e).



Giuly (5,5) : Alors qu’on aurait pu attendre que Jallet soit titularisé côté droit, Giuly a fait honneur à la confiance de son coach. Il a beaucoup tenté et a affolé à plusieurs reprises Cissokho. L’action de la 22e minute où il centre pour la tête de Hoarau, détournée par Vercoutre, illustre à merveille la prestation du lutin. Remplacé à la 60e par Jallet, à la suite du carton rouge de Sakho. L’ancien Lorientais a joué arrière gauche où il a été mis en difficulté par Govou. Il rate une énorme occasion seul face à Vercoutre (88e).



Erding (6) : Très bonne partie pour l’attaquant turc. Il a souvent frappé au but et s’est créé

beaucoup d’occasions (35e, 52e). Il est récompensé par un joli but sur un corner de Sessegnon (11e). L’ancien Sochalien a constamment fait le pressing pour empêcher les relances adverses et a aidé sa défense dans les moments difficiles (27e, 46e, 54e). L’attaquant a aussi été utile par ses déviations qui ont porté le danger côté lyonnais (14e, 15e). A la 52e minute, il n’arrive pas à mettre le ballon dans le but lors d’un cafouillage dans la surface lyonnaise, à l’instar de Hoarau. Remplacé à la 73e minute par Sankharé qu’on n’a quasiment pas vu.



Hoarau (6,5) : Pour son retour dans le 11 de départ du PSG, on peut dire que le Réunionnais n’a pas lésiné. Très précieux dans la construction du jeu, il a déstabilisé les Rhodaniens par ses décrochages (8e) et déviations à répétitions. Il a beaucoup aidé dans la construction du jeu et s’est crée pas mal d’occasions (14e, 22e, 37e). Le meilleur buteur de la saison dernière a été plus qu’utile dans les phases défensives, pour suppléer les siens (27e) à l’image du sauvetage devant Gomis après la frappe détournée par Traoré (41e). Il s’est un peu éteint en deuxième période du fait de son manque de rythme.



Kombouaré (5) : Le coach parisien avait aligné une formation assez offensive pour ce déplacement à Gerland. Son système a bien fonctionné avant l’heure de jeu ; les Lyonnais étant étouffés par la qualité du jeu produit côté PSG. Malgré cela, ses changements sont assez discutables. L’entrée de Sankharé n’a rien apporté et a plutôt été un mal, surtout que le jeune milieu n’est pas réputé pour sa capacité défensive et qu’Erding était bien en jambes avant sa sortie. Il a voulu conservé le score, ce que Paris n’arrive jamais à faire cette saison. Il aurait peut-être été plus judicieux de continuer à jouer.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement