This page is not available in your language, please, choose yours

Sessegnon veut encore y croire

Publié le 4 février 2010
Sessegnon veut encore y croire

Interrogé par le site officiel du club, le milieu de terrain s’est montré tour à tour déçu et déterminé face à la tournure que prend la saison du PSG. Une chose est sûre, il n’est pas résigné.

Pour le match perdu face à Lyon, pas de doute, Paris aurait pu mieux faire : "On aurait dû gérer ce match. Nous avons donné le bâton pour se faire battre. C’est dommage car ce n’est pas la première fois que ça nous arrive. Si on veut espérer quelque chose de positif, il ne faudra plus reproduire ce genre d’erreur." Même s’il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain : "Il y a eu de belles phases de jeu, nous nous sommes bien trouvés sur le terrain avec Guillaume et Mevlut en essayant d’être complémentaires. C’était la première fois que l’on jouait tous les trois ensemble. Nous espérons être capables d’apporter plus à l’équipe par la suite."



"Nous devons enchaîner une série de victoires"



Le milieu de terrain béninois s’est aussi fendu d’une petite pensée pour son malheureux coéquipier, Mamadou Sakho, dont l’expulsion a scellé le match de Paris : "On essaye de le soutenir au mieux parce qu’on sait que ce n’est pas évident. Mamadou a de grosses qualités. Il en veut et il s’accroche. On parle de lui comme le futur défenseur de l’Equipe de France. Ce n’est pas volé. Il bosse bien, est très jeune et n’a pas la grosse tête. A lui de continuer de travailler. Il possède les qualités pour aller très haut."



L’heure est venue pour le Club de la Capitale de remettre la machine dans le bon sens. Et ce dès samedi, face à Lorient : "Il faut gagner parce qu’on reste sur trois défaites d’affilée en championnat. Lorient est une équipe difficile à jouer. Les Lorientais nous avaient mis en difficulté lors du match aller. Cela fait un moment que nous n’avons pas gagné à domicile. Il faut tout lâcher ! Le doute ne doit pas commencer à s’installer dans l'esprit des joueurs et des supporters. Il faut relever la tête face à Lorient et s’imposer."



Mais si, pour l’Europe, la solution la plus crédible reste une victoire en Coupe de France, Sessegnon veut encore croire dans les chances de Paris de remonter dans le championnat : "Nous avons la chance d’être toujours qualifié dans cette coupe donc on va la jouer à fond. Maintenant, nous sommes quatorzièmes mais il reste encore seize matches. Rien n’est perdu. Nous devons enchaîner une série de victoires. On en a les moyens, il faut s’en persuader." Et pour ce faire, il est prêt à prendre ses responsabilités : "Je ne dois plus me poser de questions. Il faut que je sois plus efficace offensivement. Je vais tout faire pour mettre Guillaume et Mevlut en valeur. Si je me libère un peu plus dans ma façon de jouer, nous aurons plus de possibilités." Il n’est jamais trop tard pour bien faire…




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, sessegnon

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement