This page is not available in your language, please, choose yours

Bourillon : "j'ai retrouvé le plaisir"

Publié le 12 mars 2010
Bourillon : "J'ai retrouvé le plaisir"

Arrivé au PSG en 2007-2008, Grégory Bourillon n'aura finalement participé qu'à 36 rencontres de championnat sous le maillot parisien en deux ans et demi. Cette inactivité forcée l'a poussé à tenter l'aventure à Lorient dès cet hiver, club avec lequel il a déjà joué 4 matchs de championnat. Le joueur nous fait part de ses impressions sur son nouveau club pour Le Télégramme.fr.

Bourillon et le Paris-Saint-Germain, cela ressemble à un mauvais feuilleton. Un feuilleton qui commence mal (le joueur était arrivé blessé au genou) et qui se termine mal (le ton commençait à monter entre le joueur et Kombouaré par rapport à son faible temps de jeu). Finalement, le défenseur de 26 ans aura eu ce qu'il voulait : un club qui lui fait confiance et surtout qui lui offre du temps de jeu : "C'est vrai que je profite des absences des uns et des autres pour prendre des matchs. J'essaie de rentabiliser au maximum ce temps de jeu et progresser à chaque sortie." Mais on ne peut pas passer si aisément du rôle de remplaçant à celui de titulaire régulier : "Physiquement, c'est dur. Après un an et demi quasiment sans jouer, il ne fallait pas attendre de miracle. Pour l'instant, je m'accroche dans cette période plus difficile. Je ne prends pas énormément de plaisir sur le terrain, tout me paraît dur. Je pensais que cela irait sûrement plus vite."

Le néo-Lorientais loue ensuite longuement son nouveau club, louanges qui ressembleraient presque à des reproches cachés adressés à son ancien club, le PSG : "J'ai trouvé ici un groupe sympa, qui vit bien, mais aussi une qualité de jeu, à laquelle je m'attendais. J'ai trouvé également une tranquillité qui doit me permettre de retrouver mon niveau. Ici, la pression, elle est positive: l'envie de bien terminer nous tire vers le haut. On a envie de faire un bon truc et tout le monde est mobilisé pour ça." Il rajoute même : "Ici, j'ai déjà retrouvé le plaisir de m'entraîner au quotidien, le contact humain également. Et comme mes attaches ne sont pas loin, cela me permet aussi de faire pas mal de choses en dehors du terrain."

Cette dernière déclaration semble effectivement montrer que Bourillon ne gardera pas éternellement le PSG dans son coeur. Cependant, lorsqu'on voit à quelle fréquence le joueur était utilisé par ses anciens coachs, il est difficile de ne pas lui trouver des circonstances atténuantes.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : anciens, bourillon

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement