This page is not available in your language, please, choose yours

Le psg ne ferait pas partie du "big four"

Publié le 27 mars 2010
Le PSG ne ferait pas partie du "big four"

Mercredi dernier, les présidents du "big four" de la Ligue 1 s'étaient réunis pour discuter de l'avenir du championnat de France et remettre en cause les décisions de Thiriez. Mais plusieurs présidents ne comprennent pas pourquoi Paris est assimilé aux clubs marseillais, lyonnais et bordelais.

Alors que l'OM, l'OL et Bordeaux jouent régulièrement le haut du tableau en Ligue 1 et participent presque chaque année à la Ligue des Champions, il peut être étonnant d'associer ces clubs au Paris Saint-Germain, qui joue davantage le maintien que les premiers rôles depuis quelques années. C'est pourquoi les présidents lensois et toulousain y sont aller de leur petit pic envers le club de la capitale.

Morceaux choisis :

Gervais Martel (Lens) dans L'est républicain : "Ils ont raison de se battre pour des ressources supplémentaires, ce qui passe aussi par des clubs plus performants. Sur le fond, augmenter la compétitivité des clubs, je suis d’accord mais sur la forme, il faut arrêter les guéguerres dont tout le monde se fout comme savoir quand jouer Lyon-Grenoble. Ça n’existe qu’en France ! Il faut se calmer et défendre de bons arguments. (...) Les disparités ? Elles sont déjà là. Aujourd’hui, les clubs prennent trente à trente-cinq millions d’euros pour la Ligue des Champions. En 1999, c’était treize millions pour Lens ! Or, pour qu’un championnat soit compétitif, il faut que tous les clubs aient les moyens. On ne peut pas donner tout l’argent aux trois gros. Vous m’excuserez, je n’inclus pas le PSG."

Olivier Sadran (Toulouse) dans L'équipe : "Considérer que le Paris Saint-Germain fait partie du Big Four, c'est la blague du jour ? Tout le reste, c'est du blabla."

Même si le président lensois argumente avant tout sur le but de la réunion et les conséquences possibles d'un tel rassemblement, lui comme Sadran épinglent allègrement le PSG. Pourtant, même si Paris ne fait plus partie du big four d'un point de vue sportif depuis longtemps (même si Paris continue à gagner régulièrement des trophées), on ne peut nier le fait que d'un point de vue médiatique, Paris est certainement le club numéro 1 en France. Ce poids dans les médias pourrait donc être à l'origine de sa présence dans le Big Four, n'en déplaise à ces messieurs.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement