This page is not available in your language, please, choose yours

Kezman - "je veux que les choses changent"

Publié le 28 mars 2010
Kezman - "Je veux que les choses changent"

Interrogé sur Le Parisien, l'attaquant du Paris Saint-Germain fait le point sur sa situation au sein du club de la capitale.

Il y a bientôt deux ans, Charles Villeneuve offrait à Paul Le Guen Mateja Kezman, alors que le breton aurait préféré obtenir Jimmy Briand. Peu importe, l'ancien président du PSG était sûr de son coup : Kezman était une réelle star. Meilleur buteur des Pays-Bas, passé par Chelsea, ce joueur ne pouvait qu'être une affaire sûre. Mais il fallait s'appeller Villeneuve pour le penser. En effet, depuis quelques saisons Kezman change de clubs tous les ans ou presque sans jamais réussir à s'imposer. Son passage à Paris ne semble pas déroger à la règle même si le Serbe semble avoir un moral en acier :

" Je montre beaucoup de détermination mais c’est difficile pour moi. Je vais continuer à travailler dur et j’aimerais que les choses changent. J’espérais vraiment être titulaire à Nice et j’ai été très déçu. Après, ce sont les choix du coach, mais ça m’a fait mal. Etant donné la condition dans laquelle je me trouve actuellement, je pourrais apporter beaucoup à l’équipe. C’est dommage. Depuis que je suis ici, je n’ai jamais vraiment eu la chance de montrer ce que je pouvais faire. Certains joueurs, que je respecte, ont eu plus d’opportunités… (Silence.) C’est le football."

Cependant, la situation actuelle du club et la possibilité d'arracher un trophée cette année (Coupe de France), pourraient inciter Kombouaré à utiliser davantage Kezman. C'est en tout cas ce que pense et souhaite le joueur : "Il reste pas mal de matchs dont la coupe de France. Plusieurs joueurs sont fatigués, d’autres un peu blessés. Mevlut a un genou douloureux depuis pas mal de mois. Certains ont besoin de repos et d’autres de jouer plus. Ce dimanche (aujourd’hui), j’espère jouer quelques minutes et peut-être encore un peu plus la semaine suivante. Avec la réception de Bordeaux et la demi-finale, on jouera deux matchs en quatre jours… Je pense donner confiance à mes partenaires en ce moment. C’est dommage que l’équipe ne m’utilise pas plus."

Il est alors rejoint par son entraîneur dans cette vision des choses. En effet, à propos de son joueur, Kombouaré déclare : "Il fait des bonnes séances, il est volontaire et il pointe à nouveau le bout de son nez. Après... C'est la capacité qu'il aura à être efficace. Mais c'est vrai qu'à Auxerre, à son entrée, il a deux très belles occasions." Certes, mais deux occasions manquées...

Enfin, l'attaquant serbe reste lucide et est bien conscient que son avenir s'écrira sûrement ailleurs qu'à Paris, bien malgré lui : J’ai deux mois pour donner le meilleur. Je sais que le club voudra encore me céder cet été. C’est comme ça. C’est difficile de comprendre pourquoi car on ne m’a jamais donné ma chance. J’adore le PSG. J’aimerais prouver que je peux y jouer. Si je dois partir, ce sera la tête haute et pourquoi pas après un succès en Coupe de France. Ce serait un rêve."



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, kezman

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement