This page is not available in your language, please, choose yours

Menaces de dissolution côté auteuil

Publié le 30 mars 2010
Menaces de dissolution côté Auteuil

Après le décès du supporter du Kop de Boulogne le soir de PSG-OM le 28 février dernier, les pouvoirs publics soupçonnent l’implication de plusieurs groupes du virage Auteuil. Selon Le Parisien, les Authentiks, les Supras Auteuil et la Grinta sont en conséquences menacés d’être dissouts. D’autres associations qui proviennent de Grenoble, Lyon, Nice et Montpellier sont aussi visées par cette mesure qui veut supprimer la violence du football français.

Dans la ligne de mire des pouvoirs publics depuis le décès d’un supporter parisien, quelques associations du virage Auteuil pourraient ne pas survivre à cet épisode malheureux. Selon plusieurs sources proches du Ministère de l’Intérieur, "la mécanique de dissolution est en cours contre les Supras, les Authentiks et la Grinta est à l'étude au niveau de la préfecture. Elle sera décidée après une réflexion au plus haut niveau du ministère".

La menace qui plane sur ces associations est due à la mise en examen, dans le cadre de la mort de Yann L, de 5 personnes qui en sont issues. La Commission nationale de prévention des violences lors des manifestations sportives devra examiner à partir de la fin de la semaine le cas de chaque groupe pour décider de son sort.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement