This page is not available in your language, please, choose yours

Armand souhaite une belle finale

Publié le 15 avril 2010
Armand souhaite une belle finale

Heureux et soulagé de la qualification du PSG hier soir en demi-finale de Coupe de France, Sylvain Armand a confié à Sport24 qu'il espérait sauver sa saison en remportant un nouveau trophée avec le club parisien.

Même si ce match a été compliqué en termes de jeu, mais aussi en raison d'un accueil des plus hostiles, Sylvain Armand ne veut retenir que la qualification parisienne. "Cela a été difficile, mais on s’y attendait. Le plus important ce soir, c’était la qualification, et ce qu’elle que soit la manière. On savait qu’on allait tomber sur un public difficile, sur des joueurs ultra motivés, et des bons joueurs aussi."

Le défenseur dit avoir vu une équipe du PSG sereine, sauf sur le poteau en fin de match. "Personnellement, sur le poteau à la fin du match. Je me suis dit mer…, on ne va quand même pas prendre un but à la 91e minute ! Mais sinon, pendant le match, non. On s’est beaucoup parlé, on n’a jamais paniqué. On est très satisfait de ce que l’on a fait, de ce l’on fait depuis quelques temps d’ailleurs. J’espère que cela paiera au bout."

Au cours de ce match enlevé, on a pu voir une formation parisienne qui combinait assez rapidement, sans vouloir construire outre mesure, ce qui, semble-t-il, était une consigne du coach. "On les avait bien étudiés sur les matches contre Rennes et Boulogne. On savait qu’en jouant sur nos milieux, ils mettraient une grosse pression et récupéreraient les ballons. On avait donc décidé de ne pas trop s’embêter à construire. On aurait préféré marquer un peu plus tôt pour nous soulager. Mais on a bien respecté les consignes, et c’est ce qu’il fallait faire ce soir.", a-t-il analysé, satisfait.

Malgré tout, le manque de réalisme des attaquants aurait pu coûter cher à l'équipe de Kombouaré. "il y a eu des doutes parce qu’en discutant avec certains, on s’est dit «à force de trop rater, il ne faudrait pas que cela nous retombe dessus.» Mevlut (Erding) en a ratées, certes, mais il en a mis quelques-unes cette saison quand même, et il met peut-être la plus difficile ce soir avec cette tête. Il a réparé ses erreurs avec ce but, il a réussi à nous emmener en finale donc ça va… ", a-t-il jugé.

Si cette qualification était l'objectif principal du PSG, il fait place maintenant à une nouvelle priorité : gagner la Coupe de France. "Atteint (l'objectif), je ne sais pas encore. On fera les comptes à la fin de la saison. Mais une bonne partie est atteinte avec cette finale au Stade de France qui peut nous ouvrir les portes de l’Europe. Cela peut sauver la saison, car on est tous conscient qu’on fait une saison moyenne, même si depuis un mois et demi, cela va un peu mieux. Mais on a traversé des périodes difficiles. Retrouver aujourd’hui un peu de sérénité, ce n’est pas plus mal."

Et cela ne sera pas chose aisée face aux Monégasques qui réussissent généralement bien contre Paris et qui seront emmenés par Guy Lacombe, véritable amoureux de la Coupe de France, invaincu face aux Rouge et Bleu depuis son départ de la capitale. "cela va être une belle finale, avec un entraîneur qui aime bien aussi les coupes de leur côté. Il en a gagné une avec Paris, la plus prestigieuse peut-être. Je pense que ce sera une belle finale, j’espère que tout se passera bien et qu’on arrivera à la remporter", s'est-il projeté. Le gaucher a terminé l'entretien en ayant un mot pour les supporters. L'ancien Nantais s'est dit déterminé à "leur redonner un peu le sourire dans une saison pour le moins délicate." Une chose est sûre, cela passera par une victoire au Stade de France.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : armand, cdf, quevilly

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement