This page is not available in your language, please, choose yours

Graille suit la mouvance actuelle

Publié le 18 mai 2010
Graille suit la mouvance actuelle

Alors que le plan anti-violence de Robin Leproux fait débat au sein des supporters parisiens, quelques personnalités le trouvent tout à fait bienvenu et adéquat à la situation comme Francis Graille, sur Europe 1.

Graille, ancien président du Paris Saint-Germain (2003/05), est également intervenu sur le plan anti-violence. Comme beaucoup ne souffrant pas de ces nouvelles mesures, il le trouve tout à fait adapté à la situation parisienne.

Il en vient donc à soutenir le président actuel du PSG : "Il faut le saluer car il tente quelque chose. Il faut en passer par là, c'est allé trop loin. C'est un long processus qui s'est passé, un abandon au fil du temps de l'animation du Parc qui a été donné aux associations, qui se sont multipliées et qui ont pris un pouvoir. Et le pouvoir, ça s'exerce. Aujourd'hui, on assiste à une lutte de pouvoirs entre deux kops qui veulent accaparer le Parc, et il y a un troisième larron, le club, qui a décidé de reprendre le pouvoir et je pense que c'était nécessaire."

Certes, le club a son mot à dire sur ce qu'il se passe au sein du stade mais il faudra voir à l'avenir si l'absence des deux kops n'est pas non plus préjudiciable pour le club. Il faut en effet noter que l'ambiance du Parc, si souvent complimentée par les joueurs, trouve son origine au sein des Kops de Boulogne et d'Auteuil. Si ces derniers venaient à disparaître, il ne serait pas étonnant que l'ambiance du Parc, et donc les encouragement envers le PSG, s'en trouvent nettement amoindris.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement