This page is not available in your language, please, choose yours

Un ancien critique les cadres

Publié le 27 juin 2010
Un ancien critique les cadres

Chris Mavinga, un jeune défenseur de 19 ans évoluant actuellement à Liverpool, a été interrogé par le site FootMercato sur sa saison avec les Reds mais également sur sa formation au Paris Saint-Germain.

Durant cette interview, Mavinga, jeune joueur formé au club et qui n'a jamais été appelé chez les pros, n'hésite pas à égratigner les professionnels du clubs : "Au PSG, je n’ai pas eu de conseils de la part des défenseurs, que ce soit Zoumana Camara ou Sylvain Armand. Quand tu viens aux entraînements, tu n’as pas de conseils. On te met là, tu t’entraînes et puis voilà."

Cependant, il admet de lui-même ne jamais avoir cottoyé les pros d'assez près pour pouvoir comparer les clubs de Liverpool et du PSG : "Comme dans tous les groupes, il y a des clans. Après, ça n’empêche pas de bien vivre tous ensemble. C’est vrai que certains ne se parlaient pas. Mais c’est pareil dans tous les groupes. On le voit bien avec l’équipe de France. Tout ce qui s’est passé ne m’étonne pas plus que ça. L’essentiel, c’est de jouer ensemble sur le terrain. Et puis je n’ai pas vraiment vécu avec les pros du PSG pour savoir s’ils se parlaient vraiment tous entre eux ou pas."

Cette contradiction est certainement liée à une certaine rancoeur, que, selon lui, beaucoup de jeunes connaissent à Paris : "Quand tu es un jeune joueur issu du centre de formation et que tu montes avec les pros du PSG, ça ne te fait même pas plaisir. De toute manière ça se voit, les jeunes joueurs du PSG ont du mal à percer. Pourtant, il y a de bons résultats dans les équipes de jeunes. Mais s’ils ont du mal à passer en professionnel, c’est déjà parce que l’encadrement des anciens n’est pas bon. Quand j’arrivais à l’entraînement des professionnels, je sentais que j’étais là simplement pour compléter les entraînements. On n’avait pas d’aide, on n’avait pas de soutien. Je ne parle pas de ceux qui sont passés dans des grands clubs comme Makelele et Giuly qui eux étaient là. Après, entre nous les jeunes, on s’entraidait. Mais les autres anciens s’en foutaient."

Et visiblement, les choses sont tout autre pour lui depuis qu'il est à Liverpool : "Alors que là à Liverpool, c’est tout l’inverse. J’ai eu droit aux encouragements de Torres et des autres. Je sais que ce n’est pas moi qui vais faire gagner le titre à Liverpool en fin de saison, mais les anciens me montrent leur confiance. Ils sont tous venus me parler pour me donner des conseils."

Ce jeune défenseur, peu connu du grand public, est actuellement en train de faire son trou à Liverpool. Cependant, ce dernier aurait peut-être souhaité le faire du côté du Parc des Princes... Cette désillusion pourrait expliquer ses commentaires peu élogieux envers son club formateur. Cela dit, sa vision des choses pourrait tout à fait relater la réalité du Paris Saint-Germain, même si dernièrement, les jeunes ont plutôt eu leur chance en équipe première.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement