This page is not available in your language, please, choose yours

Ceara déçu par la seleção

Publié le 4 juillet 2010
Ceara déçu par la Seleção

Après avoir vu son équipe nationale éliminée par les Pays-Bas en quart de finale de Coupe du Monde (1-2), Marcos Ceara est revenu à la demande de So Foot sur les raisons de l'échec Brésilien dans la plus célèbre compétition footballistique.

Si Marcos Ceara est forcément frustré en raison de l'élimination du Brésil à la Coupe du Monde par les Pays-Bas, le latéral parisien estime que les performances des stars n'ont pas été à la hauteur de ses espérances. "Le Brésil faisait partie de mes favoris pour aller en finale avec l’Espagne. Mais moi je sens les Espagnols champions du monde depuis le début. La Seleção manque de qualités à certains postes pour prétendre à la victoire suprême. Du milieu de terrain vers l’avant, les joueurs ne se sont pas montrés en grande forme. Kaka et Robinho peuvent faire bien plus que ce qu’ils ont démontré dans cette Coupe du Monde", a-t-il expliqué.

Cela dit, la liste des erreurs ne s'arrête pas là. En effet, le numéro 2 du PSG affirme qu'il y avait mieux à faire au niveau de la liste des 23. "Je pense que Pato aurait été très bien aux côtés de Luis Fabiano. Ils auraient formé un beau duo. Il y a aussi les deux jeunes prodiges de Santos : Neymar et Ganso. Ce sont les grands oubliés de Dunga. Je pense qu’il ne les a pas pris par esprit de contrariété. Et puis, Ronaldinho avait aussi sa place. Il a réalisé une belle saison à Milan. Le Brésil aurait bien eu besoin de lui. Mais je pense que si Dunga en l’a pas pris c’est parce que lorsqu’il était encore joueur, Ronaldinho, qui évoluait au Grêmio, lui avait tout fait lors d’un match de Championnat. Il doit en garder une certaine rancune."

Dunga n'a donc pas été épargné par le défenseur. Nul doute que les supporters du Brésil auront la même attitude, bien que le sélectionneur ait déjà démissionné. "Les supporters brésiliens sont très exigeants. Ils sont habitués à gagner. Mais ce qui compte c’est le résultat. Chaque entraîneur possède sa méthode et son style et on ne doit le juger que par les résultats." Et c'est bien là que la bât blesse : ce parcours au Mondial est le plus mauvais (avec 2006) des 5 dernières campagnes (2 victoires, 1 finale).

Positif, Ceara pense déjà à l'avenir et donne quelques noms susceptibles de remplacer le champion du Monde 1994 à la tête de la Seleção. "je dirais Luxemburgo (Atlético Mineiro) ou Scolari (Palmeiras) qui ont déjà dirigé le Brésil. Ou encore Muricy Ramalho (Fluminense) qui n’a pas eu sa chance avec la sélection…" L'avenir nous dira si le natif de Crato est visionnaire.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : bresil, ceara, club

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement