This page is not available in your language, please, choose yours

Le chantier de la défense

Publié le 15 juillet 2010
Le chantier de la défense

Le club de la capitale a déjà enregistré deux renforts de poids: Mathieu Bodmer et Nenê. Le premier évoluera au milieu de terrain tandis que le second sera utilisé au poste de milieu offensif gauche. Les dirigeants parisiens espèrent maintenant faire signer deux défenseurs pour renforcer un compartiment qui à souvent fait défaut la saison passée (46 buts encaissés en Ligue 1, soit la 13ème défense).

Robin Leproux avait affirmé, le jour de la présentation du brésilien Nenê, que les dirigeants du club allaient désormais se focaliser sur la défense. Le marché étant bloqué, plusieurs dossiers concernant des possibles arrivées dans ce secteur semblent au point mort.

A commencer par l'international ivoirien Sakia Tiéné (57 sélections, 2 buts), qui a déjà évolué sous les ordres de Kombouaré. Bien qu'un accord ait été trouvé entre le latéral gauche du VA et le PSG, le club francilien semble manquer de liquidités puisqu'aucune offre n'a encore été formulée, d'après Le Parisien.

En ce qui concerne l'axe de la défense, trois joueurs ont été approchés pour épauler le jeune Sakho. Toujours selon le même quotidien, Alain Roche ferait actuellement le forcing pour s'attacher les services de l'ancien manceau, Marko Basa, à qui il reste deux années de contrat avec le Lokomotiv Moscou.

Mais la venue du Monténégrin n'est pas la priorité du coach parisien qui préférerait associer le Serbe Bisevac, autre joueur-clé du club nordiste, aux côtés de Sakho.

Enfin, la piste menant à l'international mexicain Hector Moreno (12 sélections) est toujours d'actualité. Toutefois, sous contrat avec l'AZ Alkmaar jusqu'en 2014, le défenseur de 22 ans coûte plus cher que Basa et Bisevac, son tranfert étant estimé à environ 6 millions d'euros.

La piste menant à l'international français Gallas semble donc avoir été abandonnée.

Un chose est certaine: les deux prochaines arrivées dépendent des premiers départs, des indésirables Rothen et Sankharé notamment. Mais c'est surtout le transfert du Béninois Sességnon (au moins 10 millions d'euros) vers l'Angleterre qui débloquerait tout.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement