This page is not available in your language, please, choose yours

Hoarau - "il y a déjà des automatismes"

Publié le 1 septembre 2010
Hoarau - "Il y a déjà des automatismes"

Convoqué chez les Bleus tout comme son partenaire de club Mamadou Sakho, Guillaume Hoarau ne cache pas sa joie de participer à l'aventure des éliminatoires de l'euro 2012. Ses propos ont été recueillis par l'Équipe.fr.

Alors qu'Hoarau est pressenti pour être titularisé en pointe de l'attaque française aux côtés de Loic Rémy, cette association possible le rend plus qu'impatient : "Loïc je le connais. Son jeu complète le mien. De toute façon, dans l'équipe, je suis le plus grand, je suis complémentaire avec tout le monde (Rires). Plus sérieusement, que ce soit Karim (Benzema), Kevin (Gameiro) ou Louis (Saha), on sait quelles sont nos qualités. Tout dépendra de ce qu'on fera sur le terrain, de l'animation qu'on mettra. Avec ces joueurs-là, c'est facile de discuter. Hier, on a fait une grosse séance. Il y avait déjà des automatismes alors qu'on n'a jamais joué ensemble. Ça prouve qu'on est bien dans nos têtes, qu'il y a déjà un groupe qui se soude petit à petit. Il n'y a que la victoire qui permettra de consolider tout ça."

Peu souvent appelé en équipe de France et encore plus rarement en tant que titulaire, Hoarau compte bien profiter de son expérience accumulée au PSG pour gérer au mieux cette rencontre : "Gérer, je ne sais pas si c'est le mot. Disons que j'ai appris à vivre avec. L'équipe de France, c'est ce qui me motive, c'est ce qui me booste. L'année dernière, j'ai enchaîné les blessures, je ne savais plus trop quoi penser. Je voyais les Bleus s'éloigner de moi... J'ai énormément bossé pour revenir fort. Je savais qu'au PSG, quelques bonnes performances pouvaient suffire pour te remettre très vite sur le devant de la scène. Aujourd'hui, j'y suis et j'apprends. Je ne suis pas quelqu'un qui se surestime ou qui se prend pour un autre. J'ai conscience que l'expérience internationale, je ne l'ai pas, mais je n'ai pas non plus envie de me rendre malade pour un match. Pour moi, jouer pour la France, c'est juste un bonheur."

Hoarau ayant démarré sa carrière sur le tard, il se sait qu'il n'a plus de temps à perdre pour faire ses preuves : "Je me dis surtout que j'ai 26 ans et que ça va commencer à aller vite. A un moment donné, il faut foncer, tout simplement. Aujourd'hui, je sais qu'il y a un sélectionneur qui me regarde de près, qui scrute mes performances. C'est aujourd'hui ou jamais... En général, c'est quand je suis sous pression que je suis performant. Si ça passe tant mieux. Sinon, la vie continuera. En tout cas, maintenant que j'y suis, j'ai envie d'aller au bout. De dire : ''J'y étais''."

Même s'il a intégré tardivement le groupe France, ses performances, souvent très bonnes avec le PSG, en font un attaquant plus que légitime pour l'équipe de France. Il faudra cependant continuer à faire ses preuves durant ces éliminatoires ainsi que durant toute la saison avec le Paris Saint-Germain.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, edf, france, hoarau

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement