This page is not available in your language, please, choose yours

Kombouaré - "lens est une formation blessée"

Publié le 25 septembre 2010
Kombouaré - "Lens est une formation blessée"

Alors que Paris s'apprête à défier le RC Lens sur ses terres, Antoine Kombouaré est revenu en conférence de presse (disponible sur psg.fr) sur la rencontre, ainsi que sur les situations d'Edel et d'Erding.

Même si Lens est actuellement en difficulté au classement de L1, le coach parisien ne s'attend pas à un match facile, bien au contraire : "En général, les rencontres entre Lens et le PSG sont âpres et disputées, parfois même très difficiles. En ce début de saison, Lens n’est pas au mieux sur son terrain je m’attends donc à voir une réaction de leur part. C’est une équipe qui incarne les valeurs du Nord, la solidarité et l’engagement. Poussés par leur public, ils ne lâchent jamais. C’est une formation blessée qui a vécu son dernier match à domicile comme un traumatisme. Ils ont ensuite fait match nul à Valenciennes (1-1) puis perdu à Monaco en Coupe de la Ligue (1-0). Ils auront donc à cœur de faire une bonne rencontre."

Mais Lens devra composer en l'absence d'un de ses défenseurs centraux, Eric Chelle. Kombouaré estime alors que cette blessure fait partie de l'équation mais qu'elle n'en est pas la composante essentielle : "Cela fait partie des aléas d’un club. Je sais surtout que la formation lensoise est composée de bons joueurs comme Maoulida, Boukari, Jemaa, Demont, Kovacevic. C’est une équipe qui excelle dans l’art du contre y compris sur sa pelouse."

Afin de vaincre cette équipe de Lens, il conviendra donc, bien évidemment, de disposer d'une défense solide et imperméable. La présence dans les buts d'Edel pourrait y contribuer : "Les résultats parlent pour lui et ceux qui jouent. Il a pris la main mais il est jugé à chaque fois sur ses performances. Aujourd’hui il mérite de jouer mais cela demande confirmation, comme toujours."

Enfin, outre la défense, l'attaque sera également jugée, et notamment Erding, en crise de confiance actuellement, même si le Turc ne rechigne jamais à l'effort : "L’équipe gagne ou prend des points, c’est que tout le monde fait son travail. De la part de Mevlut, on attend qu’il marque mais moi ce qui m’intéresse, c’est sa présence sur le terrain et le travail qu’il fournit. Aujourd’hui on parle simplement de son efficacité mais les matches qu’il réalise sont très intéressants sur le plan collectif."

Certes, le Turc n'est pas à blâmer du point de vue de son état d'esprit. Mais certains matches auraient pu être remportés par Paris, comme face à Bordeaux au Parc, s'il s'était montré plus efficace. Dès lors, comme tout attaquant, il se doit de retrouver la confiance comme cela a été récemment le cas de la défense parisienne, imperméable depuis maintenant trois rencontres.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement