This page is not available in your language, please, choose yours

Lens > les notes : nenê, le détonateur

Publié le 27 septembre 2010
Lens > Les notes : Nenê, le détonateur

Malgré une première mi-temps durant laquelle le PSG s'est fait bousculer par une équipe lensoise pleine d'allant, Paris a su se montrer encore une fois costaud défensivement avant que Nenê ne parvienne, encore une fois, à débloquer la situation.

Homme du match :

Nenê (7,5) : Paris s'est réellement offert un technicien hors pair. Dribbles, feintes, centres millimétrés et protection de balle, Nenê sait tout faire. Auteur du second but parisien (93e) et décisif sur le premier (49e), Nenê a encore une fois tiré son épingle du jeu face à Lens. Même si l'on pourrait critiquer sa gourmandise, parfois génératrice de déchet, il est pourtant le seul à être capable de provoquer et d'apporter le danger en l'absence de Sessegnon. Sans lui, Paris aurait certainement eu bien plus de mal à rentrer de Lens avec les trois points !

Reste de l'équipe :

Edel (6,5) : Très serein sur sa ligne de but, Edel l'a été un peu moins dans les airs puisqu'il relâche deux ballons qu'il aurait pu mieux négocier (30e, 76e). Pour le reste, il a été très bon, permettant notamment à Paris de revenir aux vestiaires sur le score de 0-0 à la mi-temps. Auteurs de bons réflexes (4e, 37e), il a su également aller au charbon (60e) pour empêcher Maoulida d'égaliser. Un petit bémol cependant : son hésitation sur la remise de Tiéné aurait pu coûter cher à Paris, même si l'interprétation de l'arbitre est plus que discutable (38e).

Jallet (5,5) : Même si Jallet a connu quelques difficultés face à Boukari et Bedimo en première période, il a su redresser la barre durant la seconde. Plutôt discret offensivement, le latéral droit parisien est quand même l'auteur d'un geste décisif puisqu'il sort une tête de Boukari sur sa ligne (60e). Son courage et sa volonté jouent en sa faveur.

Armand (6) : Souvent bien placé et rarement pris en défaut, Armand confirme de plus en plus en tant que défenseur central. Offrant une belle complémentarité avec Sakho, l'ancien Nantais a réalisé un match sérieux, sans pour autant étinceler.

Sakho (7) : Tout simplement énorme ! Encore un gros match du défenseur parisien qui aura été aussi bon dans le placement que dans ses interventions. Agressif dans le bon sens du terme, il a stoppé de nombreuses velléités lensoises grâce à son intelligence de jeu et sa puissance physique. Une performance que l'on aimerait revoir lors de chaque sortie !

Tiéné (6) : Auteur d'une première mi-temps très moyenne, il s'est vraiment bien repris en seconde. Auteur de quelques montées intéressantes, il aurait même pu s'offrir son premier but sous le maillot parisien (28e, 54e). Souvent à la peine défensivement en début de partie, il a su ensuite faire parler son agressivité et n'a plus été dépassé. Auteur d'une tête courageuse à la 74e qui a certainement sauvé Paris de l'égalisation.

Makelele (6,5) : Un match plein du capitaine parisien. Sûr de son placement, Makelele a également paru retrouver une certaine densité physique, notamment lors des contacts. Bien qu'averti très tôt dans la rencontre (6e), il a bien tenu son rôle de tour de contrôle, se permettant également d'orienter le jeu de façon pertinente en alternant passes courtes et transversales.

Chantôme (5,5) : Chantôme a beaucoup couru, mais n'a jamais su se montrer réellement indispensable dans la construction du jeu parisien. Jouant souvent vers l'arrière, il n'a pas su mettre sa technique au service du collectif. Défensivement, il a empêché de nombreuses offensives lensoises, notamment en commettant quelques fautes pourtant évitables.

Giuly (5) : De l'envie, il en a à revendre ! Mais offensivement, le "lutin" s'est trop peu montré. Hormis une incursion suite à laquelle il sert bien Tiéné (28e), Giuly ne s'est pas montré très dangereux en attaque, étant "mangé" physiquement par Bodemo et Boukari. Défensivement, il a cependant fait le travail, sa hargne venant alors suppléer son manque de puissance.

Erding (3,5) : Même si son travail de l'ombre est toujours appréciable, il a tout de même été plutôt transparent ce soir. Peu servi par ses coéquipiers, il a touché très peu de ballons. Et quand ça a été le cas, il n'a jamais su le bonifier. Une performance à oublier pour le Turc qui s'enfonce encore un peu plus dans sa crise de confiance.

Hoarau (4,5) : Match mitigé pour Hoarau. Bien en place tactiquement et aidant ses partenaires par son jeu de tête, Hoarau n'a cependant pas su faire ce qu'on lui demandait : marquer ! Malgré 7 tentatives (14e, 45e, 54e, 64e, 72e et 73e), toutes dans la surface et bien souvent de la tête, le Réunionnais n'a pas su trouver la faille alors qu'il a souvent été bien servi par ses coéquipiers, et plus particulièrement par Nenê. Il aura donc pesé sur la défense lensoise mais aurait du permettre à son équipe de se mettre à l'abri bien plut tôt dans la rencontre !

Kombouaré (6) : Il a certainement aligné la meilleure équipe possible ce soir. Et même si le jeu proposé par les Parisiens a été bien triste ce soir, il a visiblement su remotiver ses troupes à la mi-temps, Paris offrant alors un bien meilleur visage en seconde période. Ses changements ont permis à l'équipe de mieux tenir le ballon. Un coaching plutôt pertinent donc. Il aurait cependant pu sortir Erding plutôt qu'Hoarau, ce dernier étant plus en vue que l'ancien Sochalien.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement