This page is not available in your language, please, choose yours

Nice : paris manque de réalisme

Publié le 3 octobre 2010
Nice : Paris manque de réalisme

Paris avait l'occasion, en recevant Nice, de faire un bon au classement et de grimper sur le podium de la L1. Mais Ospina, le gardien colombien de l'OGCN, en a décidé autrement. Auteurs d'une performance globalement satisfaisante, les hommes de Kombouaré ont cependant dû concédé le nul dans une rencontre qu'ils auraient dû remporter. Mais la chance ne peut pas toujours être au rendez-vous...

Tactique des équipes :

PSG : Kombouaré a encore une fois reconduit son 4-4-2 à plat avec Chantôme en lieu et place de Bodmer, blessé. Sur le côté droit, Giuly est préféré à Sessegnon, de retour de blessure. Le reste de l’équipe est habituel avec Tiéné latéral gauche et Armand défenseur central.
Nice : Eric Roy a disposé son équipe en un 4-5-1 plutôt offensif avec l’ancien Parisien Ljuboja en pointe de l’attaque. Il sera alimenté en ballons par Mounier à gauche et Faé à droite. A noter le premier match sous le maillot niçois de l’ancien Lyonnais François Clerc comme latéral droit.

Ospina 1 – Paris 0

Dès le début du match, le pressing parisien permet de récupérer le ballon assez haut. Ainsi, dès la première minute, Hoarau croit tromper Ospina après un bon service de Giuly mais le Réunionnais est logiquement signalé hors-jeu. Dans cette optique de pressing, Chantôme évolue très haut sur le terrain, plutôt dans une position de numéro 10 que de relayeur.

Malgré la position de Chantôme, les Parisiens cherchent constamment à trouver Nenê, que ce soit en profondeur ou dans les pieds. C’est pourtant de la droite qu’arrive la première occasion parisienne : sur une remise de Giuly, Jallet tente sa chance de loin mais Opsina est vigilant et détourne la balle loin de son but (11e). Paris fait alors bien circuler le ballon mais peine cependant à se montrer très dangereux, la faute à une dernière passe mal ajustée ou à des positions de hors-jeu récurrentes.

Mais après cette période de domination stérile ponctuée par une frappe de Nenê de l’entrée de la surface (23e), c’est au tour de Nice de mettre davantage le pied sur le ballon. Pour preuve, un bon coup franc de Digard (25e) puis un corner dangereux côté gauche (26e). Et alors que l’on croit que Paris commence à subir, c’est le moment que choisit Hoarau pour s’offrir la plus belle occasion de la mi-temps : sur un bon service de Giuly, l’avant centre parisien tente un plat du pied du point de penalty mais sa frappe est bien détournée du pied par Ospina (27e).

Cette occasion semble avoir relancé le Paris Saint-Germain puisque Nenê puis Erding tentent deux frappes de loin dans la foulée mais sans succès. Quelques minutes plus tard, Hoarau adresse une très belle tête qu’Ospina sort magnifiquement du bout des doigts (33e). Le gardien niçois réalise pour l’instant un très gros match ! Et il le confirme deux minutes plus tard sur une belle tête d’Erding, qui termine malheureusement dans les bras du portier colombien. Si Nice rentre aux vestiaires sur ce score de 0-0, il le doit entièrement à son gardien.

Paris pousse toujours, mais Nice ne rompt pas

En ce début de seconde rencontre, Edel doit une fière chandelle à Chantôme. Sur un centre de Ljuboja, Edel est lobé et laisse son but vide. On croit alors que Fae va tranquillement pousser le ballon de la tête pour inscrire le premier but de la rencontre. Mais Chantôme, grâce à un bon retour auquel on ne croyait plus, pousse le niçois à forcer sa tête et à la mettre à côté du but. Paris a eu chaud (48e) ! Le PSG est alors piqué à l’orgueil et Erding se crée ensuite une bonne occasion après un bon enchaînement dans la surface. Malheureusement, la frappe du Turc n’est pas cadrée (50e).

En cette seconde mi-temps, les lignes se sont quelque peu distendues et les contres sont de mises, d’un côté comme de l’autre. Ljuboja côté niçois apporte le danger sur la cage d’Edel avant que Nenê n’en fasse de même sur le but d’Ospina. Mais les attaquants ne parviennent toujours pas à trouver la faille, alors qu’il reste encore une demi-heure pour faire la différence, malgré cette belle frappe du droit de Nenê qui ne parvient pas à accrocher le cadre (60e).

L’entrée de Sessegnon et de Luyindula apportent alors un peu de fraîcheur, mais Paris ne parvient plus à accélérer. Les Niçois mettent alors de plus en plus le pied sur le ballon et le PSG doit alors se contenter de frappes lointaines de Jallet (76e) ou de Sessegnon (80e) pour apporter le danger sur le but d’Ospina. Mais le latéral droit parisien ne connaît pas la même réussite que face à Lviv et sa frappe s’envole vers les nuages alors que le Béninois croise trop son ballon.

Alors que les deux équipes se dirigent vers un 0-0, Paris se crée l’une des plus grosses occasions du match : Sessegnon, après un gros travail côté droit, adresse un centre tendu au second poteau que Nenê parvient à reprendre. Malheureusement, Ospina se jette dans les pieds du Brésilien et sort encore cette tentative (85e). Peu après, Sessegnon, encore lui, parvient à faire la différence au milieu du terrain et tente une frappe qui passe de peu à côté (87e). Le Béninois a réellement apporté un vrai plus. Mais peut-être est-il rentré trop tard dans cette partie. Finalement, Paris ne trouve pas la faille, la faute à un grand David Ospina.

Conclusion

Au terme d’un match que le PSG aura grandement dominé, que ce soit en terme de possession ou d’occasions, les hommes de Kombouaré n’ont pas su trouvé la faille et sont donc contraints de concéder le match nul face à une équipe niçoise courageuse et qui compte dans ses rangs un gardien auteur d’une grosse performance. Côté positif, Paris poursuit sa série de match sans défaite et n’a toujours pas encaissé de but depuis le mois d’août. Par contre, l'équipe de Kombouaré peut regretter de ne pas avoir su faire la différence et ainsi de réaliser une très bonne opération au niveau du classement.

Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement