This page is not available in your language, please, choose yours

Lyon : un paris à réaction

Publié le 27 octobre 2010
Lyon : un Paris à réaction

Menés jusqu'à la 85e minute, les joueurs de la capitale ont réussi à inverser la tendance grâce à des réalisations de Bodmer et Giuly, deux anciens joueurs de l'OL. Après prolongations (1-2), le PSG est donc sorti victorieux de ce duel intense face à de vaillants Lyonnais.

Equipe du PSG :

Coupet – Jallet, Camara, Armand (c), Cearà – Sessegnon, Bodmer (Erding, 94e), Clément, Chantôme (Giuly, 78e) – Luyindula (Makonda, 118e), Hoarau.

Une équipe spectatrice.

Approximatifs et souvent en retard, les Parisiens affichaient un visage bien terne, face à des locaux plus véloces et plus mobiles. Sous la pression lyonnaise, les Franciliens ont subi jusqu'à la demi-heure de jeu et ne sont jamais parvenus à mettre le pied sur le ballon. Les incursions lyonnaises se multipliaient et l'avant-centre rhodanien Gomis, à la réception d'un centre venu de la gauche de la défense parisienne, était tout proche d'ouvrir le score de l'extérieur du droit (28e).

Les Parisiens profitaient ensuite des rares espaces laissés par les joueurs lyonnais pour s'approcher des buts adverses. La première occasion parisienne fût l'oeuvre de Sessegnon, auteur d'une frappe sèche à l'entrée de la surface, après un bon travail de Hoarau (33e). Mais c'est logiquement que la tentative plein axe de Briand, contrée par Camara finissait sa course dans les cages de Coupet (38e), qui réalisa deux sauvetages avant la pause (40e, 44e).

La réaction parisienne.

A la reprise, les quatre anciens Gones (Coupet, Clément, Bodmer et Luyindula) et leurs coéquipiers se montraient un peu plus conquérants mais toujours aussi imprécis dans la finition. Ils réclamèrent sans succès un pénalty suite à une main de Lovren dans la surface. Les esprits s'échauffèrent une minute plus tard lorsque les Rouge et Bleu continuèrent de jouer bien qu'un joueur lyonnais se trouvait à terre.

Le match s'emballait donc. Et les Lyonnais sonnaient la révolte tandis que les visiteurs reculaient. Le jeune Pied toucha deux fois les montants parisiens (76e, 79e). Puis un peu contre le cours du jeu, le PSG égalisa par l'intermédiaire de Bodmer, jusque-là très discret. Sa demi-volée du droit trompa Vercoutre, impuissant (85e). Volontaire, Paris poussait et la déviation de la tête de Giuly était détournée par le portier lyonnais (90e).

Une victoire au mental.

Le même Giuly, formé à l'OL, d'une reprise rageuse aux six mètres donna l'avantage aux siens (100e). Le PSG bénéficiait d'un avantage psychologique, et cela se ressentait sur le terrain. Moins en réussite, les joueurs de la capitale des Gaules tentaient mais les défenseurs parisiens avaient le dernier mot.

Dans l'ultime round de ce match fou, les espaces étaient de plus en plus nombreux. Sur un bon service de Giuly, Luyindula manqua la balle du KO. Puis c'était au tour des hommes de Claude Puel de jeter leurs dernières forces. Ils laissaient peu de répit à une arrière-garde parisienne solidaire et courageuse. En vain. Paris est héroïque !

Ce soir, le PSG a prouvé qu'il était capable de réagir. Avec cet exploit, les joueurs de la capitale retrouvent confiance avant le déplacement dimanche prochain dans l'Hérault. Face à Montpellier, qui a facilement battu les Ajacciens (2-0), les Franciliens devront afficher les mêmes intentions et prendre les choses en main dès le début de match.

Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : bodmer, cdl, giuly, lyon, psg

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement