This page is not available in your language, please, choose yours

Lyon : notes > bodmer, le détonateur

Publié le 28 octobre 2010
Lyon : Notes > Bodmer, le détonateur

Paris a obtenu sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue en s’imposant à Gerland 2-1, en plus de s’être vengé de la défaite controversée en 2006, le PSG a très bien fini le match après un début de rencontre assez difficile. Reste maintenant aux hommes d’Antoine Kombouaré de continuer leur parcours face à Valenciennes lors du prochain tour le 10 novembre prochain.

Coupet (5) : Pour son retour à la compétition et face à son ancien club, il n’a pas forcément rassuré. Souvent dépassé et surtout spectateur sur de nombreuses frappes lyonnaise qui auraient pu finir dans les buts sans que l’ancien lyonnais ne fasse le moindre geste. Il a également la chance de voir la barre transversale et le poteau repoussé deux frappes. Seules ses prises de balles ont été correctes sur le match.

Jallet (6) : Titulaire habituel sur son côté droit, il a été très présent tout au long du match et a semblé moins en difficulté défensivement que sur ses derniers matches. Infatigable, il a réalisé de nombreuses courses vers l’avant et est impliqué sur l’égalisation de Bodmer. Averti à tord par Ruddy Buquet pour avoir continué à jouer alors qu’un lyonnais semblait à tort blessé.

Camara (5,5) : S’il semble évident qu’il devra se contenter des matches de coupe cette saison pour avoir du temps de jeu, il ne baisse pas les bras et a réalisé une prestation correct face aux Lyonnais. Un bon placement et des relances propres. Il reste néanmoins malheureux sur l’ouverture du score des Rhodaniens, puisqu’il contre la frappe de Jimmy Briand qui lob Coupet.

Armand (6,5) : Il devrait finir sa carrière en tant que défenseur centrale, il semble en effet évident qu’il a maintenant un potentiel bien plus important dans l’axe de la défense que sur son côté gauche. Impliqué, volontaire et capitaine lors de ces huitièmes de finale, il a montré l’exemple et a harangué ses partenaires en fin de match pour qu’ils restent mobilisés. Il est sur la bonne voie pour faire oublier sa saison dernière ratée.

Ceara (5) : Certainement à cour de rythme, il a eu énormément de difficultés en première mi-temps en commettant de nombreuses fautes. Auteur également de plusieurs passes ratées, il n’a cependant pas démérité offensivement sans pour autant avoir une grande réussite dans ses choix. A sa décharge, il tire le coup franc qui amène le but de Giuly ou il est malheureux en touchant la barre transversale.

Clément (6,5) : Certainement le parisien qui a le plus couru hier, de la première minute à la dernière, il n’a rien lâché. Très présent en fin de match ou il semblait être le seul à avoir encore assez de force pour pouvoir tenir face aux attaques lyonnaises.

Bodmer (6) : Titulaire après avoir raté plusieurs matches à cause de sa blessure, il a eu beaucoup de mal à tenir le rythme physiquement tout au long du match. Parfois approximatif, il a utilisé son physique imposant pour s’en sortir tant bien que mal. Auteur de l’égalisation en fin de match sur une reprise sublime qui ne laisse aucune chance à Vercoutre. Remplacé par Erding, qui n’a pas apporté énormément sur son côté gauche en se contentant de défendre.

Chantôme (6) : Titulaire sur le côté droit, il a également participé à la construction du jeu au milieu du terrain et s’est beaucoup démené. Lui aussi a eu du mal à rentrer dans le match mais il a progressivement augmenté son niveau de jeu. Remplacé par Giuly qui a apporté toute sa gniac et sa vitesse et sa classe pour perforer la défense de l’OL. Auteur du deuxième but parisien sur une reprise à bout portant devant les cages de Vercoutre.

Sessegnon (5) : Encore une fois assez décevant hier soir, il a rarement réussi à faire la différence sur les côtés et même au sein de l’attaque parisienne. Il a eu une bonne occasion de marquer en première mi-temps mais malheureusement son tir fini sur Vercoutre. Repositionné au milieu de terrain avec Clément lors de la prolongation, il s’en est finalement bien sorti et a semblé plus à l’aise sur cette fin de match.

Luyindula (5) : Transparent en première mi-temps, il a paru très faible physiquement face à la défense lyonnaise en perdant énormément de ballon et en multipliant les mauvais choix. Il est monté en régime au fil du match pour finir très fort dans les prolongations et offrir le deuxième but à Giuly. Malheureusement pour lui, un match ne commence pas à la 90e minute. Remplacé par Makonda en toute fin de prolongation.

Hoarau (5,5) : Plutôt en jambe hier soir, il s’est notamment distingué avec son physique et sa grande taille. Il a gagné de nombreux duels aériens et à réussi quelques beaux enchaînements. Même s’il n’a pas marqué de but, il a trouvé le poteau sur un tir et est impliqué sur le but de Giuly ou il gagne facilement son duel aérien contre Diakhaté.

Kombouaré (6) : Auteur une nouvelle fois de changements décisifs avec notamment la rentrée de Ludovic Giuly. Il n’a pas hésité à jouer offensivement lors des prolongations en laissant seul Jérémy Clément au milieu de terrain même si Sessegnon n’était pas loin pour l’aider dans sa tâche défensive.

Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement