This page is not available in your language, please, choose yours

Kezman se livre

Publié le 4 novembre 2010
Kezman se livre

Dès le lendemain de la résiliation de son contrat avec le PSG, le Serbe Mateja Kezman s'est livré et a dévoilé ses sentiments au journal L'équipe. Même s'il déclare ne pas en vouloir au club, il reste persuadé que certains n'ont rien fait pour l'aider.

"Pendant longtemps, j'ai gardé l'espoir que les choses évoluent. Mais quand tu vois qu'on ne te fait pas jouer alors que les autres attaquants ne marquent pas un but, tu t'interroges. J'ai compris qu'il n'y avait plus d'avenir."

En résiliant son contrat, Kezman s'offre toutes les chances de jouer à nouveau en compétition. L'attaquant a d'ailleurs tr'ès "faim de ballons." Il espère donc rapidement retrouver un club qui lui fera davantage confiance que le PSG, et surtout un entraîneur qui ne sera pas Paul Le Guen : "Pendant deux ans, j'ai connu des moments très difficiles. J'ai poussé, je me suis battu, mais je n'ai jamais eu ma chance ici. Je n'ai aucun mal à dire sur le PSG. Mais il y a une chose que je n'ai jamais comprise, c'est pourquoi le club ne me laissait même pas enchaîner cinq matchs d'affilée, alors qu'il avait payé cinq millions d'euros pour mon transfert et m'avait offert un gros contrat. En fait, quelqu'un a tout gâché… Paul Le Guen. Avec lui, la donne était faussée depuis le début. Dès le premier jour, j'ai senti qu'il n'était pas heureux de m'avoir dans son groupe.. Il m'a dit : "C'est Jimmy Briand que je voulais, pas toi." Dès lors, tout est devenu très compliqué, très tendu. Il ne m'aimait pas."

Cependant, il estime que son aventure parisienne, même si elle l'a desservi sportivement, l'a fait grandir humainement : "Ici, je n'ai pas perdu confiance en moi. J'ai toujours été habitué à me battre et à me relever. Mais j'ai perdu de la valeur et le respect que j'inspirais dans le monde du foot. À Paris, j'ai grandi en tant qu'homme. Je suis devenu moins égoïste, plus calme, plus respectueux. Je suis une meilleure personne aujourd'hui."

Kombouaré, questionné sur ce départ, n'a pas fait spécialement d'effort pour se montrer triste par rapport à cette séparation : "C'est un choix personnel. Il voulait trouver un club. Je lui souhaite bon vent, bonne route. Mais c'est vrai que c'est embêtant parce que ça fait un joueur en moins. C'est la vie..."

Mais il ne fallait pas s'attendre à ce que le Kanak se répande dans la presse à ce sujet. En effet, cela n'a jamais été un mystère que Kombouaré ne vouait pas une confiance aveugle à son attaquant, même s'il respectait son professionnalisme. Pour preuve, Kezman n'a participé qu'à une seule rencontre de Ligue 1 depuis le début de ce championnat 2010/11.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement