This page is not available in your language, please, choose yours

Dortmund : paris, des regrets mais un bon nul

Publié le 4 novembre 2010
Dortmund : Paris, des regrets mais un bon nul

Au terme d'une rencontre rythmée et plaisante à regarder, Paris obtient un bon nul contre Dortmund (0-0). Face à une équipe allemande meilleure qu'à l'aller, les Parisiens ont eu le mérite de se procurer de bonnes situations mais ont également marqué physiquement le coup en fin de match. Un nul logique donc…

Equipe du PSG :

Edel – Ceará, Camara (cap.), Sakho, Tiéné – Sessegnon, Bodmer (Hoarau, 80e), Clément, Nenê (Jallet, 65e) – Luyindula, Erding (Chantôme, 74e).

Paris séduisant par moments, Erding bouffe la feuille

Les Parisiens ont livré une bonne première période dans l'ensemble, voire une bonne heure. Mais la sortie de Nenê, véritable maître à jouer, a fait pencher la balance. Car le Brésilien a été dans tous les bons coups offensifs, Sessegnon ayant souffert de la comparaison. Incapable d'accélérer en raison de son physique de plus en plus pataud, le Béninois est en train de s'enterrer. Tout le contraire donc du numéro 19 parisien qui a enchaîné les actions de classe. Mais encore fallait-il un attaquant à la hauteur devant. Et Erding a eu pas moins de quatre occasions nettes, dont deux qu'il ne cadre pas (18e, 31e) et deux autres où il bute sur le portier allemand (50e, 64e).

Côté Dortmund, on a laissé passer l'orage. Et la dernière demi-heure se révèlera pratiquement à sens unique. Barrios ne cadrait pas (53e), mais Kagawa obligeait Edel à sortir une belle parade (71e). Les Parisiens étaient acculés devant leur but et ne parvenaient pas à repousser le danger. Les situations dangereuses défilaient devant le but parisien sans que les Allemands ne concrétisent. Les entrées d'Hoarau et Chantôme permettaient une meilleure conservation du ballon mais là encore, les hommes de Klöpp se procuraient une énorme occasion dans les arrêts de jeu où tour à tour Lewandowski et Kagawa se heurtaient à un Edel impérial (90e). Paris a eu chaud et obtient finalement un bon résultat…

Un match sérieux mais un coup de pompe qui a failli coûter cher

Les Parisiens ont dans l'ensemble livré une belle partie mais auront souffert physiquement en fin de match. La faute à un manque de ressources dus sans doute au manque de rythme de certains joueurs en manque de temps de jeu (Clément, Bodmer, Luyindula ou Sessegnon). Mais globalement quelques satisfactions à relever comme le match intéressant de Luyindula, bon dans ses contrôles et relais, ainsi que Bodmer, intéressant par son jeu à une touche. Clément a été un ratisseur efficace mais il a fini sur les rotules.

La seule ombre au tableau, ou plutôt les deux ombres, resteront les performances de Sessegnon et Erding. Passons la performance fantomatique du numéro 10 et retenons encore le manque de confiance criant du Turc devant le but. Il a eu le mérite de se procurer des occasions. Il reste plus qu'à les mettre au fond. Face à l'OM dimanche ?



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement