This page is not available in your language, please, choose yours

Leproux veut battre marseille

Publié le 6 novembre 2010
Leproux veut battre Marseille

Dans une longue interview accordée aux lecteurs du Parisien, Robin Leproux, le président du PSG, est revenu sur toute l'actualité du club, de Dortmund à Marseille en passant par les tribunes ou une éventuelle revente.

Avant d'affronter Marseille, Paris a su tenir tête au leader de la Bundesliga, Dortmund, ce qui remplit de fierté le président Leproux : "Le match face à Dortmund est une fierté. Tutoyer un très bon club européen, c’est une grande satisfaction. Comme me le disaient les dirigeants du Borussia, on a une poule de Ligue des champions. Les performances en Coupe d’Europe nous rassurent sur le niveau de l’équipe. On est raisonnablement optimistes et on se dit qu’on a une équipe solide avec un vrai potentiel."

Mais désormais, il faut se tourner vers l'avenir, c'est-à-dire vers la réception de l'OM, ce dimanche. Et l'objectif annoncé est on ne peut plus clair : "Cette année, Marseille a des arguments très forts. C’est notre grand rival, on va tout faire pour l’empêcher de gagner des titres. Le plus grand bonheur, c’est de battre Marseille. On n’est pas à l’abri d’un succès cette saison en championnat."

Inévitablement, Leproux a également été questionné sur son plan, ayant pour notable conséquence d'avoir éloigné du stade les anciens abonnés du Parc des Princes : "Je suis venu sur le terrain de la sécurité pour qu’il n’y ait pas d’autres morts et que le club ne meure pas. J’ai dû prendre des décisions pour protéger les supporteurs et le club. Se dire qu’on peut aller au Parc sans croiser des gens qui s’agressent, c’est un vrai progrès. Maintenant, on doit travailler sur l’ambiance. J’ai demandé à Alain Cayzac et Franck Borotra de m’aider à ramener tout le monde autour de la table pour dessiner le processus de retour aux abonnements parce que c’est une anomalie de ne pas en avoir. Je l’ai toujours dit, c’est un plan évolutif. On espère pouvoir reproposer des abonnements en s’assurant qu’on puisse venir en sécurité au Parc. (...) Si c’était si simple, je ne me retrouverais pas aujourd’hui dans une situation où je suis terriblement impopulaire parce que je contrains 13000 personnes à ne pas avoir d’abonnements."

Enfin, sur le sujet du mercato, Leproux s'est montré plutôt évasif : "On est très méfiants parce qu’avec ce mercato-là on a connu de mauvaises expériences. Et avec nos moyens financiers, on n’a pas le droit de faire la moindre bêtise. On ne va pas déstabiliser un groupe en janvier alors qu’on a un bon effectif", tout comme sur le sujet de la revente du club à des Qataris : "Le PSG intéresse pas mal de gens et c’est normal. C’est quand même Paris… On est de plus en plus sexy, si j’ose dire! Concernant les Emirats ou le Qatar, il n’y a vraiment rien aujourd’hui. Ce qui s’est dit est erroné. Rien n’a été signé, rien n’est discuté. Parmi les gens qui montrent des signes d’intérêt, il y a des Chinois, des Russes. Ce n’est pas forcément le Moyen- Orient."
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement