This page is not available in your language, please, choose yours

Om : notes > paris a été à la hauteur !

Publié le 8 novembre 2010
OM : Notes > Paris a été à la hauteur !

A peine trois jours après sa bonne prestation face à Dortmund, Paris a remis le couvert face au champion en titre. Portés vers l'avant dès les premières minutes et auteurs d'une première période de bonne facture, les Parisiens ont ensuite reculé pour mieux jaillir en contres. Mais ils se sont surtout appliqués à bien conserver le ballon avec un milieu renforcé. Pas mal de satisfactions à relever à commencer par un "petit" formé au club…

Homme du match :
Chantôme (8) : Le jeune Parisien est-il de retour ? Perdu de vue depuis une demi-saison remarquable au club entre janvier et mai 2008, le natif de Sens est en train de retrouver sa forme d'antan depuis deux mois. Et il a sorti un gros match face à l'OM ! Positionné plus haut que Makelele, il s'est glissé avec intelligence dans les intervalles pour faire profiter sa capacité de perforation balle au pied. Présent au combat, il ne s'est pas laissé intimider par le contexte.

Edel (6.5) : Difficile de noter le portier parisien car c'est lui qui relance l'OM, au fond du trou pendant 20 minutes, en relâchant un centre de Gignac dans les pieds du buteur Lucho. Mais il faut surtout relever les trois belles parades qu'il réalise devant Valbuena (43e), Gignac (45e) et Ayew (92e). De bonnes prises de balle qui ont rassuré sa défense en seconde période.

Jallet (6.5) : Prestation sérieuse du latéral droit qui ne s'est pas laissé déborder par Valbuena, obligé de se déporter vers l'axe. A son actif, un bon centre (16e), un sauvetage devant la menace Rémy (42e) et une frappe fuyante hors cadre (58e). Plus en difficulté quand Gignac est venu de son côté.

Armand (7) : Grosse performance du désormais défenseur central du PSG. De belles anticipations qui ont permis à l'équipe de récupérer le ballon haut et des interventions tranchantes. Il sauve devant Rémy à deux reprises (8e, 72e) mais est fautif en laissant Gignac déborder sur le but marseillais. Un jeu long déficient également.

Sakho (6.5) : Prestation en-deçà de ce qu'il nous a montré ces dernières semaines. Trop court sur le but phocéen mais également sur une échappée de Rémy (52e), le défenseur a su afficher une belle autorité cependant. Un beau geste pour se défaire de Valbuena (4e).

Tiéné (6.5) : Match solide du latéral gauche qui a su contenir la vivacité de Rémy. Il s'est surtout attaché à s'acquitter de ses tâches défensives.

Makelele (6) : Le capitaine parisien a surtout brillé par son sens du placement. Un match sobre et peu de récupérations au final.

Giuly (6.5) : Une bonne frappe d'entrée à son actif (3e), le lutin parisien a été intéressant par ses appels dans la profondeur. Après une demi-heure intéressante, il s'est progressivement éteint. Remplacé par Bodmer (69e) qui a surtout cherché à servir de relais à ses partenaires.

Nenê (7.5) : Le Brésilien a régalé le Parc par ses gestes techniques. Un de ses artistes balle au pied qui donne envie d'aller au stade. Le gaucher parisien a rendu fou Azpilicueta. A l'origine du premier but, il a ensuite signé le geste de la soirée avec cette louche magnifique pour Hoarau (19e). Il a souvent dézoné pour apporter le danger dans l'axe. Une belle combinaison avec Hoarau à son actif mais il a ensuite été bien repris par Taïwo (49e) et deux frappes manquées pendant la bonne période parisienne (16e, 18e).

Hoarau (7.5) : Belle présence du Réunionnais. Auteur du deuxième but, pas si simple à mettre, avec un pointu du gauche devant Mandanda (19e), il a pesé dans une position de 9 1/2 en récupérant pas mal de deuxièmes ballons. Il a également été présent défensivement en fin de match.

Erding (7) : Si malheureux face à Dortmund, il marque véritablement un but de renard en étant à l'affût d'un ballon mal repoussé par Mandanda (9e). Une grosse activité du Turc intéressant par ses appels, notamment côté droit. Il a tenu tête physiquement à Diawara et a été l'auteur de deux autres tentatives (40e, 63e). Un très bon repli défensif à son crédit avec un tacle parfait sur Azpilicueta (56e). Remplacé par Luyindula (69e), qui a pris le couloir droit de l'attaque et s'est surtout attaché à conserver le ballon.

Entraîneur :
Kombouaré (7) : Le Kanak a renouvelé sa confiance en son duo Hoarau-Erding et il ne s'est pas trompé. Voyant son équipe peiner physiquement en seconde période, il a choisi de renforcer son milieu en faisant entrer Bodmer, juste derrière Hoarau, et Luyindula, pour remplacer un Giuly émoussé. Un choix judicieux puisque l'OM a eu plus de difficultés ensuite à trouver des espaces.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : championnat, notes, om

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement