This page is not available in your language, please, choose yours

Va : notes > paris se fait plaisir

Publié le 11 novembre 2010
VA : Notes > Paris se fait plaisir

Auteurs d’un très bon match après celui réalisé le week-end dernier face à Marseille, les Parisiens empochent leur ticket pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue. Rapidement menés au score, ils ont rapidement réussi à inverser la tendance grâce notamment à Zoumana Camara, auteur de l’égalisation parisienne.

Homme du match :
Jallet (7) : Positionné au poste de milieu droit, il s’en est très bien tiré puisqu’en plus de réaliser une très bonne prestation, il est l’auteur du deuxième but parisien sur un joli tir croisé qui trompe Pennetau. Déchargé de ses tâches défensives, il a montré qu’il offrait une belle alternative à Giuly ou Sessegnon et il semble plutôt à l’aise dans son rôle offensif. Remplacé en fin de rencontre par Makonda qui s’est contenté de défendre.

Reste de l’équipe :
Coupet (6,5) : Antoine Kombouaré a décidé de lui faire confiance pour ce match de Coupe de la Ligue et il ne doit pas regretter son choix car l’ancien Lyonnais a bien tenu le coup face aux assauts répétés de Valenciennes. Il réalise une très belle parade en fin de première mi-temps lorsqu’il dévie une frappe sur son poteau. Grâce à sa prestation convaincante, il peut espérer occuper les cages parisiennes lors du prochain tour.

Tiéné (6) : Il continue à s’installer au poste de latéral gauche et enchaîne les bonnes prestations. Pour son retour à Valenciennes, il s’est imposé physiquement face à ses adversaires et à tenter d’apporter offensivement en réalisant quelques montées dans le camp adverse balle au pied.

Armand (6) : Après sa belle prestation face à Marseille, il n’a pas baissé de rythme. Très à l’aise à son nouveau poste, il a réalisé des interventions justes et précises. Il s’est imposé comme le leader de la défense parisienne en l’absence de Sakho.

Camara (5) : Une nouvelle fois malheureux sur le but encaissé par les Parisiens puisqu’il contre la frappe de Dossevi en début de match et lobe ainsi de cette façon Coupet. Il s’est ensuite très vite rattrapé en égalisant grâce à une belle tête qui voit le ballon filer au ras du poteau des cages adverses. En dehors ce cela, il n’a pas semblé très serein et à plusieurs fois mal dégagé la balle en se précipitant et en offrant plusieurs corners à Valenciennes.

Ceara (5,5) : De retour lui aussi au poste d’arrière droit, il n’a pas démérité même si physiquement il n’est pas encore au point. Il a montré une belle entente avec Jallet et Chantôme puisqu’en première mi-temps les offensives parisiennes venaient principalement de la droite. Défensivement, il a tenu le choc.

Makelele (5,5) : Titulaire surprise hier puisqu’il a été préféré à Jérémy Clément, il a réalisé un match correct. On ne l’a pas énormément vu mais il réalise toujours un gros travail au niveau du placement. Il s’arrache tout de même sur le troisième but parisien en récupérant un ballon décisif pour Sessegnon.

Chantôme (5,5) : Il a profité de la suspension de Bodmer pour être de nouveau présent sur la pelouse et il s’est bien démené jusqu'à son remplacement. Il a souvent tenté de jouer vers l’avant avec plus ou moins de réussite. Remplacé en seconde période par Clément qui a essayé de jouer simple et sans risque.

Sessegnon (5) : Dans la lignée de ses précédentes sorties, c'est-à-dire très brouillon et assez individualiste. En manque de repères et de puissance, il n’a pas trouvé la solution pour percer la défense valenciennoise. Il fait toutefois une passe décisive pour Luyindula, ce qui sauve un match médiocre.

Luyindula (5,5) : Il semble être dans une bonne période depuis son match face à Dortmund. Tant mieux pour lui et pour le PSG car il est l’auteur du dernier but parisien sur un tir tout en finesse face à un Pennetau une nouvelle fois désabusé. Il a fait preuve d’une belle activité et semblait fatigué en fin de match après ses efforts.

Hoarau (5,5) : Lui aussi semble remonter la pente et il a plutôt bien joué hier soir face à cette modeste équipe de Valenciennes, il n’a pas trouvé le chemin des filets mais a montré une grosse débauche d’énergie et il a souvent été présent dans l'axe de la défense afin d’épauler ses coéquipiers. Remplacé par Erding qui semblait en jambes mais qui n’a pas pu se mettre en évidence.

Kombouaré (6) : L'entraineur parisien a réussi à construire une équipe solide face à Valenciennes pour ainsi remporter la qualification.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement