This page is not available in your language, please, choose yours

Letizi - "j'en retire du positif"

Publié le 18 novembre 2010
Letizi - "J'en retire du positif"

Lionel Letizi, gardien de but du Paris Saint-Germain durant six saisons et demies (2000 - janvier 2007) a accordé une interview au site Football365.fr dans laquelle il est notamment revenu sur son passage au PSG.

Lionel Letizi signe à l'été 2000 un contrat avec le Paris Saint-Germain. Il évoluait jusqu'alors avec le FC Metz, un club bien moins médiatique : "A l'époque, Metz était un club très calme. Ça allait bien sur le plan sportif et il y avait un fonctionnement bien huilé avec le président Molinari qui faisait ça hyper bien. A Paris, c'était moins calme…"

Et même si la stabilité n'est pas la règle d'or à Paris, Letizi garde néanmoins de bons souvenirs de son passage dans la capitale : "Je retiens le positif. J'ai fait six ans à Paris, j'ai joué des matchs intéressants et ça s'est bien passé dans l'ensemble. J'en retire plutôt du positif. J'ai eu de nombreux entraîneurs : Bergeroo, Fernandez, Vahid (Halilhodzic), Fournier, Lacombe… Et autant de présidents. Il faut juste s'adapter. Les moments difficiles, je les mets de côté."

Il en profite pour rappeler qu'il a été également entraîneur des jeunes gardiens du club : "J'ai toujours eu besoin de faire autre chose, des formations par exemple. Là, j'avais demandé de m'occuper le mercredi après-midi des gardiens de la préformation. J'ai fait ça pendant deux ans. Après, il y a eu un changement d'entraîneur et ça s'est arrêté."

Il termine sur son aventure au PSG en racontant une anecdote croustillante et peu banale, qui s'est déroulée durant une mise au vert des Parisiens : "Je me suis blessé en jouant au Scrabble. On était en mise au vert avec le PSG juste avant la trêve de Noël. J'ai eu trois semaines d'arrêts en me coinçant le dos en ramassant une pièce de Scrabble. Il y avait Laurent Leroy et Jérôme Alonzo, qui a dû d'ailleurs faire partir la rumeur sur Internet… C'est la vérité. J'étais bloqué par terre avec des témoins. En moins d'un quart d'heure, tout l'hôtel savait que je m'étais bloqué le dos en jouant au scrabble. J'ai mis fin à ma carrière de joueur de Scrabble depuis ce jour-là."

Actuellement second gardien à Nice, Lionel Letizi termine tranquillement sa carrière au sein de sa région d'origine. Cependant, l'ancien Parisien ne devrait pas dire adieu au monde du ballon rond en raccrochant les crampons puisqu'il est très impliqué à l'UNFP, le syndicat des footballeurs professionnels : "C'était naturel de m'y intéresser, ça vient de mon éducation. J'ai découvert l'UNFP au début de ma carrière. J'ai toujours adhéré au syndicat. Après, on m'a demandé de m'impliquer au comité directeur. Je suis devenu un des vice-présidents. Je me suis toujours intéressé à ce qui se passait dans le football mais pas qu'au niveau du terrain. Je transmets aux autres joueurs ce qui se fait ou pas, leur parle des points sur lesquels il faut qu'ils soient attentifs. Même si on a un statut privilégié, il faut faire attention."

Pour rappel, il a participé à 196 rencontres sous le maillot parisien. Il devrait mettre un terme à sa carrière à l'issue de cette saison 2010-2011.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement