This page is not available in your language, please, choose yours

Lyon : d'énormes regrets pour paris...

Publié le 28 novembre 2010
Lyon : D'énormes regrets pour Paris...

Paris pourra nourrir d'énormes regrets à l'issue d'un gros match à Lyon (2-2). Un succès à Gerland qui lui tendait les bras mais boulette d'Edel est passée par là. Le PSG ne sera pas leader encore une fois : 3eme à un point de l'OM...

Equipe du PSG :
Edel - Jallet, Camara, Armand, Tiene (Cearà, 66e) - Giuly (Clément, 80e), Makelele, Bodmer, Nenê - Hoarau, Luyindula (Sessegnon (70e).

Edel gâche le retour parisien...

Paris aura livré une grosse prestation à Lyon. Face à une formation soucieuse d'effacer ses doutes, les Franciliens auront été costauds. Mais l'équipe ne possède pas un grand gardien et aura été pénalisée. Plus dangereux en première période, Lyon n'a alerté le portier parisien que sur un essai de Bastos (15e).

Les Parisiens étaient surtout gênés par la présence de Gomis, intéressant dans son rôle de pivot. Les défenses prenaient malgré tout le pas sur les attaques, à l’image des superbes retours d’Armand sur Gomis (22e), ou de Lovren sur Giuly (26e, 40e). Lyon avait les occasions mais se montrait peu réaliste, Lisandro (29e), Bastos (31e) et Gomis (45e) ne cadrant pas. Mais au retour des vestiaires, la donne changeait. Lyon poussait et Cissokho parvenait à ouvrir le score en profitant d'un bon décalage de Källström mais surtout d'un angle mal bouché par Edel sur sa frappe (1-0, 55e).

Mais Paris avait du mental et ne tardait pas à réagir sur une échappée d'Hoarau qui servait Nenê pour un coup de tête plongeant et gagnant du Brésilien (1-1, 64e). La partie se débridait alors complètement et sentait le KO. Et suite à un raid de Nenê, le Brésilien était fauché dans la surface par Cissokho, logiquement exclu sur le coup. Hoarau prenait alors à contre-pied Lloris sur le penalty (1-2, 83e).

Mais alors que Paris tenait sa victoire et sa place de leader, un dégagement d'Edel en plein sur Gomis permettait au Lyonnais d'égaliser à la surprise générale (2-2, 87e). Paris ne l'emportera donc pas malgré une dernière occasion énorme de Sessegnon (93e). Ce Paris là n'est décidément pas opportuniste...

Paris a une équipe mais pas de gardien

Les critiques vont sans doute pleuvoir sur Apoula Edel, fautif sur les deux buts encaissés. Retenons tout de même le bon contenu des Parisiens même s'ils ont peu subi avant leur égalisation autour de l'heure de jeu. Hoarau et Nenê auront été influents sur les deux buts du PSG, tandis qu'Armand a sorti un gros match derrière en étant présent sur tous les points chauds. Peu de déceptions par ailleurs même si Tiéné n'a pas paru toujours serein face à Bastos. L'entrée de Ceará, remplaçant l'Ivoirien, légèrement touché, a en ce sens fait du bien.

L'heure est aux regrets mais Paris doit se mobiliser. Une grosse semaine attend le club de la capitale qui accueillera Seville jeudi soir dans le but de se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue Europa. Il sera temps ensuite de penser à la réception de Brest pour oublier ces deux points perdus à Gerland...



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement