This page is not available in your language, please, choose yours

Jallet - "je reste le même"

Publié le 5 décembre 2010
Jallet - "Je reste le même"

Peu après la séance de samedi, Christophe Jallet a répondu aux questions du Parisien. Il évoque l’actualité parisienne, le prochain adversaire, Brest, ainsi que ses passions.

Quelques jours après avoir battu pour la deuxième fois le FC Séville, Christophe Jallet estime que la victoire au match aller en Andalousie a été l’étincelle qui a lancé le PSG. "C’est en effet le point de départ de notre saison. C’était le premier match européen pour plusieurs d’entre nous. On a vu qu’on pouvait rivaliser avec une grande équipe européenne sans prendre de buts. Ce qu’on a fait après a prouvé que notre victoire là-bas n’était pas un hold-up. Une petite voix nous dit qu’on fait quelque chose de bien."

Malgré une bonne passe de l’équipe, le défenseur ne s’emballe pas et sait que Brest sera une formation difficile à jouer. "Brest est bien organisé avec un bloc compact. Il y a un gros collectif avec beaucoup de cœur. Ce sera un adversaire dur à battre, d’autant qu’il va sans doute jouer en contre", a-t-il précisé.

En ce qui concerne son cas personnel, le latéral attribue sa médiatisation au fait de ne pas avoir été attendu à un tel niveau. "Ce que j’ai vécu en passant de Lorient au PSG, c’est ce que j’avais connu en passant de Niort à Lorient. Personne ne m’attendait. Je m’inspire de ce qu’a fait Laurent Bonnart à Marseille. Il a joué en Ligue des champions et a même parfois été capitaine de l’OM alors qu’il venait du Mans", a-t-il expliqué.

Depuis sa venue à Paris, le droitier a une relation différente avec le public dans le sens où il est plus souvent abordé qu’avant. "les gens me reconnaissent un peu plus, mais je ne suis pas devenu un demi-dieu. Je reste le même. Les gens m’encouragent et me parlent de l’équipe de France. L’an dernier, alors que ça ne marchait pas aussi bien, c’était un peu plus négatif. Mais avec moi, les fans étaient plus indulgents qu’avec d’autres", a-t-il rappelé.

En dehors du football, l’ancien Lorientais garde une vie simple orientée sur sa famille et ses passions. "Je m’occupe de ma femme et de ma fille. Et j’ai des passions comme le golf, le vin et la cuisine." Histoire de donner une touche gastronomique à l’entretien, Christophe Jallet s’est donc un peu étendu sur son amour de la cuisine. "Le risotto aux champignons et chorizo (est la recette qu’il maîtrise le plus, ndlr). J’ai une palette tactile interactive qui met à jour régulièrement des recettes. Dès que je peux, je prépare donc un plat."
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : brest, club, jallet, seville

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement