This page is not available in your language, please, choose yours

La jeunesse au pouvoir

Publié le 13 décembre 2010
La jeunesse au pouvoir

Antoine Kombouaré emmènera avec lui de nombreux jeunes issus du centre de formation parisien en Ukraine pour affronter le Karpaty Lviv mercredi soir. Le site officiel du club a présenté rapidement le profil des jeunes joueurs et a recueilli leurs impressions avant le match.

L'entraîneur parisien pourra ainsi compter sur Florian Makhedjouf, jeune milieu de terrain âgé de 19 ans et qui prépare ce match à sa façon : "J’aborde tout ça sereinement. Je ne suis pas seul car il y a mes potes avec moi. Nous allons observer et essayer d’accumuler de l’expérience, en espérant la victoire. Concernant la température, on y est habitué à Paris !" a-t-il déclaré.

Autre jeune, Loïc Landre, né en 1992 et milieu de terrain donne son sentiment pour sa première apparition dans le groupe pro : "On prépare cette rencontre de la meilleure façon possible. Personnellement, ce sera ma première apparition avec les pros. J’espère que ça va bien se passer si je suis amené à entrer en jeu. On va passer au-dessus des conditions. Pour moi, ce n’est pas un problème. Je peux jouer dans n’importe quelle condition, ce n’est pas un souci !" a-t-il affirmé.

Neeskens Kebano sera lui aussi de la partie, jeune milieu de terrain né en 1992 et habitué de la CFA : "Ca fait longtemps que j’attends ce moment. Je suis très content. C’est une fierté d’être dans le groupe pour la première fois. J’espère que c’est le début d’une belle histoire ! On fera abstraction du froid. Quand on est sur le terrain, on pense au ballon et on oublie ce qu’il y a autour. Il y a une très bonne ambiance dans le groupe. En plus, il y a des joueurs que nous avons déjà côtoyés lorsque nous étions en formation et eux en CFA. On se retrouve, c’est une belle histoire" a-t-il rappelé.

Enfin, Yacine Qasmi, né en 91 et attaquant donne lui également son avis sur ce match : "Cela fait toujours plaisir d’être appelé dans le groupe. On espère faire bonne impression, dans le cas où on serait appelé à entrer en jeu. On se prépare mentalement. Les pros nous ont bien accueillis et nous mettent à l’aise. Quand on est appelé avec les pros, on fait abstraction de la température !" a-t-il conclu.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement