This page is not available in your language, please, choose yours

Lviv : la première place pour paris !

Publié le 15 décembre 2010
Lviv : La première place pour Paris !

Paris est allé chercher le nul à Lviv (1-1) et obtient la première place du groupe J. Une rencontre assez laborieuse dans des conditions difficiles. Luyindula a été le buteur parisien.

Equipe du PSG :

Coupet – Ceará, Camara (cap.), Traoré, Tiéné – Sessegnon, Bodmer (Qasmi, 78e), Clément, Makonda (Maurice, 69e) – Luyindula, Erding (Makhedjouf, 91e).

Luyindula à l'ouverture, Coupet à la bourde

Dans le froid polaire de Lviv (-8°C au coup d'envoi), les Parisiens mettaient quelques minutes à entrer dans la partie. Sur une pelouse difficilement praticable, ils tentaient vainement de développer du jeu au sol. Bien logiquement, il fallait attendre un corner pour voir la première occasion digne de ce nom, Erding, sur un corner, voyant son coup de tête dévié par le gardien Tlumak (7e). Les Ukrainiens réagissaient par à-coups comme en témoignaient ce retour de Camara devant l'infiltration de Khudobyak (9e), cette tête de Kuznetsov qui ne passait pas loin (12e), ou encore cette tentative de Kozhanov repoussée par Coupet (18e).

Paris avait tout de même la possession du ballon, sans vraiment s'approcher du but adverse. Que des essais lointains bien peu dangereux qui n'inquiètaient guère Tlumak. Il fallait une récupération de Ceará et un bon relais avec Bodmer pour voir le Brésilien servir Erding dans la surface. Le Turc était devancé par un défenseur ukrainien qui remettait sur Luyindula, buteur à bout portant et avec réussite (0-1, 39e). Mais Lviv réagissait dans la foulée. Coupet repoussait une frappe de Marynyuk (43e) mais se trouait complètement sur un coup franc de Fedetskiy, alors qu'il était bien placé (1-1, 45e).

La seconde période ne ressemblait pas à grand-chose entre des Parisiens assez brouillons dans leur jeu et des Ukrainiens qui jouaient avec leurs qualités et parvenaient à inquiéter Coupet sur une frappe de Baranets (48e), avant que Fedetskiy ne trouve pas le cadre sur coup franc (61e, 80e) et Khudobyak rate le coche dans la surface (93e). Ce n'était pas un grand match mais l'essentiel est là…

Place à Monaco

Difficile de tirer des enseignements de ce déplacement dans le froid de l'Ouest de l'Ukraine. Si ce n'est les bonnes prestations de Ceará et Bodmer, deux des satisfactions de ce match. On pourrait ajouter Sessegnon, en jambes, mais le Béninois a manqué de lucidité dans ses transmissions. Ce match a été l'occasion de voir les jeunes Qasmi et Makhedjouf, de même que Maurice, de retour. Mais dur pour eux de se mettre en évidence sur cette pelouse…

Paris termine donc 1er du groupe, profitant du nul entre Seville et Dortmund (2-2), qui qualifie le club espagnol. Une bonne nouvelle pour le PSG qui recevra donc lors du 16eme retour, qui plus est un club qui ne sera pas reversé de la Ligue des Champions. Passée l'épreuve ukrainienne, la bande à Antoine Kombouaré peut maintenant avoir à l'esprit la réception de Monaco samedi soir. Même si c'était peut-être déjà fait pour beaucoup d'éléments du groupe restés tranquillement chez eux !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement