This page is not available in your language, please, choose yours

Exclu : interview d'elise bussaglia

Publié le 2 janvier 2011
Exclu : Interview d'Elise Bussaglia

Arrivée en 2009, la milieu de terrain internationale Elise Bussaglia, 25 ans, a réalisé un début de saison remarquable avec le PSG. Performances et objectifs du PSG, Coupe du Monde... La meilleure buteuse du club (5 buts) s'est livrée à Planète PSG.

Elise Bussaglia, quel bilan tirez-vous de cette première partie de saison avec le PSG?

E.B : Nous avons réalisé une bonne première partie de saison mais ce n'est pas aussi bien que l'an passée (NDLR : le PSG était leader à la trêve). Lors de la première journée, cela a été difficile de jouer à Montpellier (3-1). Cela a été un gros accident. Puis nous avons enchaîné les victoires mais c'était un championnat en dents de scie à cause des matches annulés et des rencontres internationales. Globalement, le bilan est plutôt positif mais nous devons faire mieux. Surtout dans les confrontations directes (1défaite, 1 nul)...

Qu'est-ce qui a changé par rapport à l'année dernière au PSG?

E.B : La saison passée, Camille Abily et Sonia Bompastor avaient joué la première partie de saison avec nous. Elles nous avaient beaucoup apporté et au final nous avons remporté le Challenge. Aujourd'hui, nous avons une bonne équipe. C'est un groupe assez intéressant, avec de la qualité. Les nouvelles joueuses se sont très bien intégrées. Chacune d'entre elles apporte quelque chose. Katia est une buteuse. Léa Rubio et Léa Le Garrec représentent l'avenir.

Le PSG est 4e (31 pts), avec un match en moins sur Lyon (1e, 40 pts). Peut-il jouer le titre?

E.B : L'objectif est de jouer la première place même si cela va être très dur. Nous avons déjà quelques points de retard sur Lyon qui est quasiment intouchable cette année. C'est un championnat à deux vitesses. Il ne faut pas faire de faux pas contre les équipes dites « inférieures ». Et il ne faut surtout pas passer à côté des matches à confrontation directe contre Lyon (1e), Montpellier (2e) et Juvisy (3e). Au regard du classement actuel, la deuxième place est possible. Tout va se jouer lors des matches retour.

Vous êtes titulaire indiscutable en club et en équipe nationale, et vous êtes en tête du classement de la meilleure joueuse de D1. Quelle analyse portez-vous sur votre début de saison avec le PSG et l'équipe de France?

E.B : C'est pas mal. J'ai assez d'expérience en championnat et avec les Bleues. Mais je ne réalise pas ma meilleure saison. Je peux mieux faire. J'essaie de donner le maximum à l'entraînement. Je dois m'améliorer physiquement et dans la finition.

Comment abordez-vous la Coupe du Monde qui va se disputer en Allemagne en juin prochain?

E.B : Pour beaucoup, ce sera notre première Coupe du Monde. Lors des qualifications, nous avons rencontré des équipes inférieures au niveau mondial. Là, c'est un autre niveau ! Il faudra donner le maximum devant des milliers de personnes. Nous n'avons rien à perdre.

Avec l'Allemagne, le Nigeria et le Canada, peut-on parler du "groupe de la mort"?

E.B : Je ne pense pas. Nous pouvons nous qualifier pour les quarts de finale. Le Nigeria et le Canada seront difficiles à jouer. L'Allemagne joue à domicile. Les Allemandes auront la pression du public. Elles vont s'en servir. Ce sont les favorites de la compétition. Il faudra aussi faire attention au Brésil, aux États-Unis et aux équipes asiatiques.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement