This page is not available in your language, please, choose yours

Sochaux : paris, la victoire en souffrant

Publié le 16 janvier 2011
Sochaux : Paris, la victoire en souffrant

Le PSG débute parfaitement l’année en championnat avec un succès décroché face à Sochaux (2-1). Même si laborieuse sur la fin, la prestation parisienne permet au club de la capitale de conserver sa deuxième place, à un point de Lille le leader.

Equipe du PSG :

Edel – Jallet, Camara, Sakho (cap.), Armand – Giuly (Luyindula, 75e), Chantôme, Clément, Nenê (Makonda, 90e) – Hoarau, Erding (Maurice, 81e).

Paris à deux visages

Paris a décroché un succès important ce samedi soir au Parc au vu des résultats des autres concurrents aux premières places. Mais ce fut dans la douleur. Le club de la capitale a affiché deux visages. Un séduisant en première période où l'ouverture du score, surprise, des Sochaliens sur un corner de Martin repris par une tête de Maïga (0-1, 14e) n'a pas troublé les esprits parisiens. Car en sept minutes, l'affaire était renversée. D’abord sur un corner où Camara déviait sur Sakho qui égalisait d’une belle reprise acrobatique (1-1, 17e). Puis grâce à une ouverture lumineuse de Nenê qui trouvait dans la profondeur Giuly, lequel trompait Cros avec lucidité d’une frappe croisée (2-1, 24e). Le Parc se régalait alors des actions bien construites de ses favoris (29e, 33e, 34e, 35e, 41e) et Nenê faisait parler son pied gauche mais Cros s’envolait (42e).

On en vient à l'autre visage montré par la bande à Antoine Kombouaré. Reculant un peu plus en seconde période, les Parisiens laissaient venir leurs adversaires, pas maladroits balle au pied. Ideye voyait sa tentative passer de peu à côté (51e), alors que le centre d’Anin semait le trouble dans la défense parisienne (61e). Les visiteurs n’étaient nullement inhibés par le Parc et développaient des séquences intéressantes sans parvenir toutefois à solliciter Edel, si ce n’est Ideye sur une frappe pure (82e). Paris pliait mais ne rompait pas et pouvait savourer ce succès qui lui permet de conserver sa place de dauphin du leader lillois.

Sur les rotules, Paris va devoir vite récupérer

Pas mal de satisfactions à relever à l'issue de cette rencontre à commencer par un duo de récupérateurs très efficace. Clément et Chantôme sont à créditer d'une grosse performance, de même que Sakho, capitaine d'un soir, qui s'est racheté de son erreur sur le but sochalien en affichant une grosse autorité par la suite. Armand a été très tranchant en latéral et Hoarau a été parfois intéressant dans son rôle de pivot. Nenê a montré parfois des signes d'individualisme, notamment avec des passes aveugles qu'il n'avait pas encore réalisé jusque-là. Alors qu'Erding est passé à côté…

Ayant souffert en seconde période, les Parisiens vont devoir vite récupérer en vue de la demi-finale de Coupe de la Ligue à Montpellier mardi soir. Avec les retours de Makelele et, peut-être, de Bodmer, Paris a un gros combat à jouer pour espérer retrouver le Stade de France pour la 10eme fois de son histoire !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement