This page is not available in your language, please, choose yours

Courbis - "un problème de gestion de groupe"

Publié le 20 janvier 2011
Courbis - "Un problème de gestion de groupe"

Décidément, Paris n’est pas une ville comme les autres. À peine Peguy Luyindula a-t-il refusé de rentrer en cours de partie lors de la demi-finale de Coupe de la Ligue contre Montpellier que toute la presse spécialisée y voit un nouveau signe annonciateur d’une crise au PSG. Lors de l’After Foot qui a suivi la rencontre, Rolland Courbis, lui, s’est clairement interrogé sur la gestion humaine d’Antoine Kombouaré.

Le cas Sessegnon étant en passe de trouver une issue (réel retour ou départ rapide), voilà l’arrivée sur la place publique parisienne de "l’affaire Luyindula". L’ancien Auxerrois et quelques autres remplaçants (Clément, Camara) ne sont pas heureux de ne pas être alignés d’entrée en coupe. Alors, oui, Kombouaré n’a pas réservé le même sort à tous ceux qui d’habitude prennent place sur le banc en Ligue 1, comme Coupet qui, lui, a disputé le match. De là à suffire pour créer une fracture avec une partie de l’effectif ? Rolland Courbis se pose la question.

"Il semble qu’à Paris, il y ait un problème de gestion de groupe. Le PSG a fait les 16e et les 8e de finale avec certains joueurs, disons de second plan, et pour cette ½ finale contre Montpellier, un joueur comme Luyindula ne se retrouve pas titulaire. Mais il le sera sans doute contre Agen ce week-end en coupe de France. Quand l’effectif est géré comme ça, il ne faut pas s’attendre, après, s’il y a défaite comme hier soir contre Montpellier, qu’il puisse y avoir des problèmes. Pour moi, la Coupe de France, la Coupe de la Ligue et l’Europa League, ce sont les épreuves rêvées pour permettre à un vestiaire et aux gars qui ne sont pas des titulaires en puissance de pouvoir l’être, et d’être encourager par les titulaires habituels. Il doit y avoir cette ambiance sympa dans le groupe, et notamment dans un vestiaire, pour réussir à faire une grosse saison. Sur le match d’hier soir (mardi), et même si on lui fait souvent des compliments, il faudrait que Kombouaré nous explique son idée sur la gestion de son groupe. Il y a peut-être quelque chose qui nous a échappé. Toujours est-il que Camara a fait la gueule, Luyindula a fait la gueule, et Sessegnon est un problème de plus. Sachant qu’aujourd’hui, les joueurs ne laissent rien passer à leur entraineur…Il faut que l’entraineur fasse presque un sans-faute. Et aujourd’hui, c’est fort possible que Luyindula et Camara ne comprennent pas pourquoi Coupet a joué à la place d’Edel, et qu’eux n’ont pas joué !", avait-il déclaré peu après la rencontre.

La crise de novembre n’ayant pas eu lieu, les médias seraient-ils tentés de profiter d’une petite défaite pour mettre de l’huile sur le feu ? Si le PSG venait à s’imposer à Agen (avec Luyindula sur le terrain) ainsi qu’à Arles-Avignon, cet événement pourra certainement être rangé dans le dossier des affaires classées.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement