This page is not available in your language, please, choose yours

Borisov : les réactions

Publié le 18 février 2011
Borisov : Les réactions

Dans le froid bélarusse, les hommes d'Antoine Kombouaré ont effectué une très bonne opération en arrachant un nul mérité (2-2). L'entraîneur parisien, suspendu et donc reclus en tribunes pour le match, a salué une nouvelle fois le mental de ses joueurs, sur lequipe.fr.

Antoine Kombouaré : "Le résultat est logique. Les joueurs ont fait une très très grosse première période et c'est contre le cours du jeu que BATE a ouvert le score. Il faut féliciter les joueurs qui reviennent deux fois au score mais il faudra finir le travail à domicile dans une semaine. C'est un bon résultat pour préserver nos chances en vue du retour, ce qui était notre objectif. C'est bon pour la confiance. Luyindula fait un très bon match à l'image de ses coéquipiers. Son but nous fait du bien et ça me donne une option supplémentaire. Il faut féliciter les deux équipes qui ont fourni un bon spectacle dans des conditions difficiles. On a peu de temps pour se préparer et il faut mettre l'accent sur la récupération. Ces enchaînements, on vit ça depuis le début de saison. Il faisait très très froid et le terrain était très très compliqué mais on a fait le boulot. On a eu un énorme mental."

Christophe Jallet: "Toutes les conditions les plus pourries étaient réunies entre la température, le terrain et l'adversaire qui a joué son jeu. On a réussi à s'en sortir avec un nul mais ça a été compliqué. Contre le froid, chacun à sa petite astuce, les crèmes chauffantes ou mettre du poivre dans les chaussettes."

Zoumana Camara : "Il y a un peu de déception mais on n'hypothèque rien et on a le mental pour arracher ce nul à la fin dans des conditions très difficiles. L'avantage, c'est qu'on avait joué contre Lviv et c'était un bon avant-goût de ce qui nous attendait. Mais il faisait encore plus froid qu'en Ukraine. On ne s'habitue jamais au froid."

Clément Chantôme : "Avec le froid, on avait du mal à respirer, ça brûlait. On avait l'impression de ne pas avancer. On était préparé pour ces conditions mais, quand on tirait dans le ballon, ça faisait mal au pied. On n'a pas l'habitude mais on s'en est bien sorti."

Peguy Luyindula : "Je supportais mieux le froid quand j'étais petit... En tout cas, je ne dirais pas que j'ai fait une de mes plus grosses prestations au PSG."
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement