This page is not available in your language, please, choose yours

Le mans : notes > paris sauvé par ses jeunes

Publié le 3 mars 2011
Le Mans : Notes > Paris sauvé par ses jeunes

Paris a obtenu son billet pour les demi-finales de la Coupe de France au bout d'un match souvent poussif face au Mans. Incapables de faire la différence durant le temps réglementaire, les Franciliens se sont appuyés sur la jeune garde pour amener de la fraîcheur et de la percussion. Un bon signe pour des joueurs qui seront peut-être susceptibles de venir renforcer le groupe d'ici à la fin de saison avec ce calendrier démentiel. Cette rencontre aura célébré la bonne performance de Coupet mais également les prestations médiocres d'Erding et surtout Camara…

Homme du match :

Coupet (7.5) : Le portier parisien a sauvé Paris d'une situation qui aurait pu être problématique. En repoussant le penalty de Ouali (19e), il a maintenu l'équipe à flot. Par ailleurs, il a dégagé une sérénité sécurisante, notamment dans ses prises de balle.

Le reste de l'équipe :

Ceará (6) : Le Brésilien a livré une prestation sobre et solide. Un apport offensif irrégulier mais c'est lui qui offre le deuxième but à Kebano.

Camara (3) : Du début jusqu'à la fin, il a paru bien absent au sein de la défense parisienne. Pas mal de dégagements à l'arrache et surtout des relances pour la plupart dans les pieds adverses. Il échappe à l'expulsion sur le penalty qu'il provoque mais finit par quitter ses partenaires à un quart d'heure de la fin. Et le pire, c'est qu'il avait l'air peu concerné au moment de son expulsion, se contentant de ce sourire niais qu'on lui connait…

Sakho (6.5) : Heureusement que Camara pouvait compter à côté de lui sur un Sakho encore autoritaire. Très tranchant dans ses interventions, il n'a pas connu de coup de mou.

Makonda (5.5) : Peut-être sa meilleure prestation de la saison. Très impliqué, il est apparu solide défensivement et n'a pas hésité à apporter offensivement. Même s'il a connu une réussite inégale dans ses centres.

Clément (5) : Avec un compère inhabituel à ses côtés (Jallet), il a connu quelques problèmes de placement mais, avec acharnement, il a tenté de couvrir un maximum de terrain. Une activité constante pendant 120 minutes.

Jallet (6) : En un mot : polyvalent. Intelligent, l'ancien Lorientais peut se situer à tous les postes défensifs. Démarrant récupérateur avec beaucoup de solutions apportées dans l'entrejeu, il a fini défenseur central aux côtés de Sakho après l'expulsion de Camara. Et il a fait parler sa science du placement.

Luyindula (5) : Comme à son habitude, il a alterné le bon et le moins bon. Mais il a paru intéressant dans ses courses et dans un rôle de milieu droit, il s'est bien acquitté de sa tâche. Remplacé par Kebano (75e), deuxième buteur de la soirée. Le jeune Parisien a montré par bribes quelques facettes de son talent balle au pied.

Nenê (5.5) : Il a manqué de rythme après dix jours sans jouer. Un apport inconstant où il a tenté de provoquer le très bon Corchia. Il aurait pu bénéficier d'un penalty mais sa réputation lui joue parfois des tours. De beaux enchaînements mais au final peu décisif. Il combine avec Bahebeck sur le corner amenant le premier but parisien. Remplacé par Makhedjouf (114e) qui a permis d'accompagner davantage Clément à la récupération.

Erding (3.5) : Encore une prestation bien médiocre du Franco-Turc. Ratant une grosse occasion de la tête (6e), il n'a jamais pu être utile au collectif, achevant parfois mal de bonnes séquences. Balle au pied, il semble complètement perdu… Remplacé par Bahebeck (75e), qui marque un premier but tout en ruse avec une frappe au ras du poteau. De belles accélérations côté gauche qui ont amené quelques situations dangereuses.

Hoarau (5.5) : Le Réunionnais s'est dépensé sans compter. Il a bien joué son rôle de pivot en cherchant à combiner avec ses partenaires, surtout Nenê. Car son entente avec Erding n'a encore une fois pas sauté aux yeux. Un bon relais pour les deux jeunes en fin de match où il s'est régalé à leur servir de point d'appui. Il a fini sur les rotules, ce qui peut apparaître peu rassurant avant le match à Auxerre samedi.

Entraîneur :

Kombouaré (6.5) : L'entraîneur parisien doit gérer un calendrier surchargé en ce moment. Et son coaching a été plutôt intéressant. Choisissant de laisser pas mal de cadres au repos, il a aligné Jallet à un poste inhabituel, risque payant. Ce sont surtout les entrées de Bahebeck et Kebano sur les côtés qui ont permis à Paris de jouer sur toute la largeur. Et de finir par épuiser la défense adverse. Peut-être va t-il payer le fait d'avoir laissé Hoarau et Nenê jouer 120 minutes de jeu ou presque pour le Brésilien…



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : cdf, le mans, notes

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement