This page is not available in your language, please, choose yours

Om : paris encore trop tendre... (après-match)

Publié le 20 mars 2011
OM : Paris encore trop tendre... (Après-match)

Le PSG est encore passé à côté et s'incline à Marseille (2-1). Chantôme avait un temps inscrit le but de l'espoir mais Paris s'est logiquement incliné par la suite. Trop d'insuffisances à ce niveau ont coûté cher. Le club parisien reste 5eme, et compte désormais cinq points de retard sur le 3eme, Rennes.

Equipe du PSG :
Coupet – Jallet, Armand, Sakho, Tiéné – Makelele (cap.), Chantôme (Clément, 81e) – Giuly, Bodmer (Erding, 72e), Nenê – Hoarau (Bahebeck, 72e).

Paris ne mérite pas mieux

Paris n’a pas fait le poids au Vélodrome. Trop joueurs, pas assez tranchants, les Parisiens ne sont pas parvenus à battre une équipe marseillaise qui aura évolué dans son style caractéristique. Sans être brillants, les Phocéens auront été réalistes. Surpris sur un coup franc de Heinze (1-0, 16e), Paris avait pourtant égalisé par Chantôme, qui reprenait victorieusement une frappe de Nenê qui s’était écrasée sur le poteau (1-1, 27e). Mais trop tendre dans les duels, la bande à Kombouaré devait s’incliner à nouveau, Ayew trompant de la tête Coupet (2-1, 35e).

Loupant l’égalisation sur un duel raté de Nenê face à Mandanda (39e), Paris pouvait nourrir des regrets. Si Coupet devait s’interposer devant une frappe d’Ayew (48e), les Parisiens dominaient stérilement au retour des vestiaires. Une possession du ballon mais peu de situations dangereuses. Hoarau sollicitait Mandanda (56e), Jallet frappait au-dessus (65e) et Giuly ratait la cible de loin (82e). L’OM aurait pu même faire le break par Lucho (78e), ou Rémy (79e). Paris aura été inférieur dans les duels et n’aura pas affiché la combativité nécessaire à une affiche de cette ampleur. Le titre, ainsi que la Ligue des Champions, s’est éloigné pour de bon pour les Franciliens…

Paris n’est pas à la hauteur

Le PSG aura affiché bien des carences pour venir à bout de l’OM. Dominateur, il aura manqué de tranchant et de puissance pour inquiéter davantage les Phocéens. Espérons juste que ce revers ne va pas diviser le groupe qui n’a plus que la Coupe de France pour sauver sa saison…



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement