This page is not available in your language, please, choose yours

Kombouaré inquiet pour le mercato

Publié le 24 mars 2011
Kombouaré inquiet pour le mercato

Invité de l'émission Luis Attaque sur RMC, Antoine Kombouaré a évoqué le départ de Sessegnon et le prochain mercato de son équipe qui s'annonce agité et incertain.

Même si le Paris Saint-Germain a enchaîné les déceptions en ce mois de mars avec l'élimination en Europa League ainsi que l'écart au classement creusé par Lille (10 points), Kombouaré se veut ambitieux sur la fin de la saison : "Comme tous les entraîneurs, j’aimerais bien finir, c’est-à-dire gagner la Coupe de France et terminer dans les 3 premiers", clame-t-il.

En ce qui concerne la saison prochaine, qui se prépare dores et déjà en coulisse, le Kanak ne se dérobe pas sur ses envies : "Pour la suite, j’aimerai avoir une grosse équipe pour aller chercher le titre. Aujourd’hui, je n’ai que quinze joueurs de champ pour onze places... Je veux savoir où on va. J’aimerais avoir une belle enveloppe, une grosse enveloppe". Car l'entraîneur le sait, son équipe sera chamboulée un minimum la saison d'après avec les départs déjà programmés de Claude Makelele et de Grégory Coupet à la retraite : "Si l’effectif change beaucoup, il va falloir beaucoup d’argent pour compenser. J’ai le respect de la hiérarchie. J’ai des réunions avec mon président. Il y a une inquiétude. J’aimerais bien savoir. Il va falloir des moyens", une phrase que l'on entend beaucoup du côté de la porte de Saint-Cloud ces dernières années.

Sur son effectif actuel, Kombouaré a confié que ses dirigeants travaillaient "sur la prolongation de contrat de Clément Chantôme et Christophe Jallet" ainsi qu'Edel : "Il a une offre et les cartes en main. À lui de se décider" Une prolongation qui n'empêchera pas le PSG de vouloir recruter un autre gardien : "À partir du moment où Coupet arrête, il me faut un gardien", explique-t-il. Sur le cas de Ludovic Giuly, l'ancien entraîneur de Valenciennes reconnaît qu'il s'agit d'un joueur "de qualité" mais le voir rester à Paris une saison supplémentaire n'est pas pour autant acquis : "J’ai envie de le garder mais pas à n’importe quelle condition. Ce n’est pas encore à l’ordre du jour. On est d’accord là dessus, il va falloir se mettre autour d’une table".

En revanche, si Kombouare sait quelque chose, c'est qu'il ne souhaite pas voir un de ses éléments offensifs quitter le club : "Hoarau-Erding. Portes fermées. L’idée première est de conserver les bons joueurs. Nenê ? En ce qui me concerne, je ferai tout pour qu’il reste. Jusqu’à preuve du contraire, il est bien ici".

Pour finir, il est également revenu sur le départ de Stéphane Sessegnon : "Il n’a pas accepté que Giuly, qui a 6-7 ans de plus que lui, prenne sa place. Ensuite, il a décidé de partir. Il y a eu un moment chaud. Je ne le regrette pas. (...) Stéphane Sessegnon je me suis battu jusqu’au bout pour le garder. Et s’il avait été là aujourd’hui, j’en serais très content. (...) Ensuite, il y a eu des considérations économiques qui sont entrées en compte."
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement