This page is not available in your language, please, choose yours

Caen : kombouaré - "se faire violence"

Publié le 9 avril 2011
Caen : Kombouaré - "Se faire violence"

Le site officiel du club a recueilli les propos d'Antoine Kombouaré prononcés lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match.

Le technicien du Paris Saint-Germain connaît bien ce type de match qu'il s'apprête à disputer. Lorsqu'il était à la tête de Valenciennes et que l'équipe tentait d'assurer son maintien, elle devait batailler ferme face à des adversaires visant des places européennes. Ce samedi, Kombouaré sera dans le camp d'en face, parmi l'une de ces équipes ayant des prétentions européennes face à une autre voulant assurer son maintien. Une rencontre forcément délicate : "Caen a gagné 2-0 contre Avignon sans faire un bon match. Mais samedi on sait que ce sera une autre équipe avec une motivation supplémentaire. C’est une équipe qui joue le maintien aujourd’hui. Elle possède de très bons joueurs, notamment offensivement. Ce sont des joueurs qui apportent de la vitesse, de la fougue, de la jeunesse. Ils sont capables de jouer au ballon."

En ce qui concerne les petites frictions aperçues entre les joueurs, Kombouaré a voulu dédramatiser la situation comme l'a fait Giuly lors de cette même conférence : "Si on gagne demain, tout le monde s’embrasse. Quand on ne gagne pas, on est à fleur de peu, on se fait des reproches. Moi aussi, je suis plus derrière eux, j’essaye de les bouger. Il y’a une bonne ambiance et c’est peut-être ça aussi le souci. On est bien au PSG... J’aimerais qu’on se fasse violence, qu’on se mette un peu plus de pression", confie-t-il.

Et pour en revenir une dernière fois sur Nenê, dont le comportement et les performances sont sans cesse stigmatisés, le Kanak a tenu à apporter son point de vue sur la situation : "Je connaissais son caractère quand je l’ai fait venir de Monaco. On prend les joueurs avec leurs qualités et leurs défauts. Le voir réagir de cette façon, c’est qu’il n’est pas content des résultats et de ses prestations. Je préfère ça que voir les joueurs se satisfaire de la situation. C’est un râleur oui, mais dans le bon sens du terme."
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement