This page is not available in your language, please, choose yours

La vénus à la fourrure

Publié le 14 janvier 2009
Culture, Paris, Louvre, érotisme, la vénus à la fourrure, théâtre national de la colline

Infos pratiques

Du... 21 janvier 2009
Au... 15 février 2009


15 rue Malte-Brun
75020 Paris 20


Pièce majeure de l’oeuvre de Sacher-Masoch, rédigée en 1862, achevée en 1870, La Vénus à la fourrure fait partie du premier volume du Legs de Caïn et s’inscrit dans le cycle de l’Amour.


La Vénus à la fourrure commence par un rêve : Vénus, la déesse de l’amour, visite l’ami de
Séverin. la sublime créature, emmitouflée dans une sombre fourrure, lui
fait une étrange révélation : « vous appelez cruauté, ce qui fait
l’élément propre de la sensualité et de l’amour pur, la vraie nature de
la femme : se donner où l’on aime et aimer tout ce qui plaît. […] vous
autres, gens du nord, prenez l’amour beaucoup trop au sérieux. vous
parlez de devoir où il ne devrait être question que de plaisir. »
l’homme, troublé par ce rêve, s’empresse de le raconter à Séverin. ce
dernier lui confie alors un manuscrit intitulé : Confessions d’un suprasensuel dont il est lui-même le héros. L’ami découvre les premiers amours
sensuels de Séverin : par une nuit de pleine lune, alors qu’il pleurait
aux pieds d’une statue de pierre
dont il était amoureux, Séverin
rencontre une jeune veuve, Wanda von Dunajew. subjugué par sa
personnalité hors du commun et persuadé qu’elle peut incarner son idéal
féminin, Séverin imagine un contrat dans lequel il s’engage à se
soumettre aux désirs et aux volontés de sa maîtresse…
Texte Leopold von Sacher-Masoch
Adapté, mis en scène et scénographié par Christine Letailleur


21 janvier ››› 15 février 2009 :
mardi à 19h
mercredi, jeudi, vendredi et samedi à 21h
dimanche à 16h
Tarifs :
Plein tarif 27€, le mardi 19€, moins de trente ans 13€




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de lippe

    lippe le 28/01/09 à 16h47

    Un beau spectacle très bien interprété dont la sulfureuse Vénus jouée par Valérie Lang(la fille de...),lumière tamisée et musique classique accompagne cet homme qui devient l'esclace à la vie à la mort de Wanda.L'érotisme sur scène peut déranger une catégorie de personne.

  • Avatar de lippe

    lippe le 26/01/09 à 12h03

    Je vais découvrir cette pièce demain soir,mes impressions à venir...

L'AGENDA

Annoncez votre événement