This page is not available in your language, please, choose yours

Good morning, mr gershwin

Publié le 14 janvier 2009

Infos pratiques

Du... 7 janvier 2009
Au... 7 février 2009


1, place du Trocadéro
75116 Paris 16

un spectacle de José Montalvo etDominique Hervieu

chorégraphie José Montalvo etDominique Hervieu
scénographie et conception vidéo José Montalvo
costumes Dominique Hervieu
musique George Gershwin
création sonore Catherine Lagarde
lumière Vincent Paoli
collaborateur à la vidéo Étienne Aussel
assistante à la chorégraphie Joëlle Iffrig
chef de projet Yves Favier
créé avec et interprété parMansour Abdessadok (dit Pitch), Arthur Benhamou, Katia Charmeaux,Émeline Colonna,Nicolas Fayol, Mélanie Lomoff, Olivier Mathieu, Sabine Novel, P. Lock, Karla Pollux, Priska, Alex Tuy(dit Rotha), distribution en cours

Après avoir mis en scène à l’Opéra de Lyon le chef-d’œuvre de George Geshwin, Porgy and Bess, José Montalvo et Dominique Hervieu initient ce projet Gershwin en restant dans la note bleue. Les deux chorégraphes trouvent bien des correspondances entre l’approche du compositeur américain, qui favorisait une certaine porosité entre art majeur et art mineur, et leur conception artistique. " Il y a dans Porgy and Bess du jazz, du charleston, du classique, dans une idée de collecte, voire de collage des cultures, un métissage permanent qui se retrouve dans nos ballets. Nous sommes comme Gershwin dans ce passage du savant au populaire, des registres qui s’entraînent l’un l’autre plutôt qu’ils ne s’ignorent. C’est la grande force de Gershwin " note Dominique Hervieu. Cette création se nourrira de l’imagerie des comédies musicales de Broadway de la grande époque, d’une folle inventivité, et du cinéma hollywoodien des années 30. Quatorze interprètes sont de la fête pour servir ce tourbillon gestuel. Partie intégrante de la mémoire américaine, Gershwin disait, avec sa désarmante sincérité, que deux choses importaient dans la musique : les idées et les sentiments. Et il osait le parallèle avec les gratte ciels de sa ville, New York ! Cette palette d’émotions et de virtuosité musicale, celle de Gershwin donc, devient aujourd’hui celle des chorégraphes José Montalvo et Dominique Hervieu. Nul doute que leur univers, foisonnant d’images, d’inventions, de mouvements, soit le digne héritier d’un certain esprit, estampillé Gershwin.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement