This page is not available in your language, please, choose yours

Théâtre zingaro : darshan

Publié le 21 octobre 2009

Infos pratiques

Du... 4 décembre 2009
Au... 7 mars 2010


176, avenue Jean-Jaurès
93300 Aubervilliers

Bartabas revient avec un tout nouveau spectacle, intitulé " Darshan". Il a même décidé de le présenter chez lui, en France.

A l’occasion des 25 ans d’existence du Théâtre Zingaro, Bartabas décide de ne pas faire le tour du monde avec chapiteaux, chevaux et caravanes ! Prenant le contrepied des habitudes, il choisit de rester dans son théâtre de bois pour toute la saison 2009-2010, et de créer son nouveau spectacle DARSHAN pour la première fois au Fort d’Aubervilliers.

Pour cette nouvelle création du Théâtre Équestre Zingaro, Bartabas a conçu un gigantesque théâtre d’ombres circulaire, en proie à un étrange mouvement continu où le public est lui aussi pris dans cette douce gravitation.

Une fois de plus, Bartabas nous invite à voyager à l'intérieur de nous même. Il nous livre une palette d'émotions fortes qui traversent le temps et l'espace dans un théâtre d’ombres où le rêve monte à cheval.

Tarif : de 30,00 € à 50,00 €


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

44 commentaires

  • Avatar de rabaa

    rabaa le 03/02/11 à 13h48

    salut
    moi jesuis etudiante en arts de spectacle de la tunisie
    en fait mon sujet de mastere est le spectacle Darshan de bartabas
    j'ai eus l'occasion de venir le voir et lancer mes recherches en ce sujet
    mais je me suisrendu compte que le spectaclen'a pas encore eté filmé
    je lance un appel à tous ceux qui on vu le film de bartabas et on eus l'occasion de filmer mme qq sequences de darshan de me les faires passer si c'est possible. merci infinement

  • Avatar de Quadrifoglio

    Quadrifoglio le 28/12/10 à 18h10

    ne pas tenir compte d'un défaut de mnip sur le message precedent.

    de retour du spectacled'aujourd'hui. je dois dire que c'est assez déroutant on s'attend a un thème avec des chevaux et là pas de.... chevau. On s'attend à unehistoire et là.... pas d'histoire. on s'attend à un spectacle et là non plus pas de spectable à proprement parlé. Plutôt desombres chinoies générées par un artifice n umérique sans doute. Ha l'informatique est partout!!!
    pour répondre érieusement: j'ai lu vos commentaires et personnellement je me sent atteint d'une crétinite aigue. Mais il en faut n'est-ce pas ?
    je crois que l'auteur de ce spectacle a PETER LES PLOMBS et qu'il s'est inspiré du thème favori des bobos et autres intellectuels (pseudo) du mystique, du zen , du cervau gauche et du droit et du rachidien et aussi du cortex qui le tout connecté fait fantasmer une histoire mysticogélatineuse. pour ceux qui lirons allez voir du cirque du vrai avec de vrai chevaux en hosmose avec l'humain ça c'est de l'espoir et non pas le déprime d'un créateur qui ronge son frein en pessant quelle vie et quelle mort pour l'humanité. Pour l'espoir et la vie allez donc chez gruss le soir de noël avec la messe de minuit vous verrez et vivrez en direct le sens de la vie.

    BRAVO .... vous me trouvez totalment d'accord

  • Avatar de Quadrifoglio

    Quadrifoglio le 28/12/10 à 18h02

    QUELLE HONTE.... (Je ne vais pas être vulgaire).
    Après avoir vu le précédent -merveilleux- spectacle Battuta, j'ai invité 8 amis et la famille, en les prenant de la Toscane à Paris, avec le gel et la neige, pour assister à un affligeant spectacle d'ombres chinoises, sans voir un cheval vivant (car il couraient derrière un rideau blanche) alors que nous sommes assis sur une tour qui tourne, en ésperant que le rideau s'ouvre....
    A la fin vous pouvez voir une douzaine de gars, qui courent à la folie, se déshabiller et tomber, ENFIN, au sol morts.
    Quelle honte pour les dizaines de parents et les enfants qui s'attendaient à un spectacle équestre! et que ennui et angoisse !!!
    Alessandro (qui s'excuse pour son francais)

  • Avatar de TEXTO

    TEXTO le 18/11/10 à 11h56

    Darshan, c’est comme pousser une porte et pénétrer dans le rêve d’un autre, un autre en plein rêve, bon rêve et mauvais rêve et ses violences de cauchemar, d’ombres et de lumières, le noir et le blanc et le rouge de la mort, le rouge de la peur, les distorsions, changement d’échelle du tout petit cheval jouet qui devient géant, qui gonfle démesurément. Le manège enchanté, le tourbillon, la musique toute mélangée de l’opulence fastueuse de l’opéra éteinte brusquement par la petite ritournelle désolée d’un accordéon – piano du pauvre- dans la nuit solitaire berçant sur le sol un petit cheval à bascule, chevauchée imaginaire de l’enfance sur le manège, je suis, nous sommes, nous les spectateurs l’axe du spectacle, on tourne mais pas à la même vitesse et pas forcément dans le même sens. Et puis les chevaux omniprésents et beaucoup trop vite disparaissant, profil silhouette comme à Lascaux, si beaux, vertige tombé dans la conscience de l’autre en plein cauchemar, mélopée d’une voix rauque, impression de chute, muscle qui lâche dans le sommeil qui réveille d’un rêve trop agité, tomber dans la voix, tomber dans l’abime et les oiseaux pour remonter, noirs sur fond blanc, blancs sur fond noir et puis le rouge à nouveau, feu du soleil levant ou bien feu de la guerre. Les chevaux pris dans la violence de l’homme, utilisés avec les armes, utilisés avec les lances, chevaux qui bousculent, qui renversent et qui tuent. Quelques moments de tendresse, quelques caresses aussitôt démenties - comment sait-on qu’un cheval est heureux ?- par ces masques à gaz toujours portés qui cachent le visage des cavaliers, cavalcade rythmée de ces respirations profondes, d’outre tombe ou du fond des mers, plus d’air, morts. Morts comme ces deux bonzes momifiés sous leur cloche de verre, laids, terrifiants comme les momies reliques qui fons si peur dans les églises, comme ces bouquets de fleurs défuntes qui s’empoussièrent sous leur cloche de verre, célébrant des mariées depuis longtemps disparus. Et puis le cheval blanc qui galope et puis le cheval noir, parfaits, beaux comme jamais aucune œuvre d’art ne saura l’être.
    A dix minutes de la fin, heure aperçue au cadran du téléphone impatient de mon voisin furieux, j’ai su que cela n’allait pas s’arranger, que cela finirait mal, très mal.
    Le Yin et le Yang, juxtaposition bizarre, baroque dans son sens profond, l’émotion comme seule objectif, déséquilibre, la reconnaissance de l’autre dans sa faculté d’être ému toute semblable à la nôtre. Effectivement ça finit mal, on comprend que les applaudissements soient réservés, c’est vrai qu’on a envie de se taire, un silence de musique, le silence du cheval qui regarde. On espère que Bartabas et parfois aussi, heureux
    Bravo l’artiste, c’était pas simple…

  • Avatar de hornetbzz

    hornetbzz le 27/05/10 à 23h03

    Hum vraiment bizarre effectivement: des masques à gaz, des jeux de lumières apocalyptiques, aahhh bon ! ça n'évoque rien chez vous alors ..???[/img]

  • Avatar de feeslochettes

    feeslochettes le 27/05/10 à 09h20

    Déçue déçue déçue ! Prise en otage au milieu de la salle !
    J'amène ma fille et mon nouvel amoureux voir un somptueux spectacle équestre (je connais Zingaro depuis son tout début) et que voient ils : des chevaux oui, mais en ombres chinoises, des envolées interminables de mouettes, des défilés de jouets en bois pour enfants, des cavaliers équipés de masques à gaz et de tuyaux, un cheval, galopant tout seul parfois...tout ça sous des envolées de musique parfois tonitruantes...si j'avais pu je quittais la salle au bout de 20 mn...quelle déception; Hala la, quand les artistes simples et authentiques et géniaux prennent la grosse tête et vous enmènent dans leur délire psychanalitique, ça donne Darshan...a fuir absolument...

  • Avatar de hornetbzz

    hornetbzz le 28/04/10 à 07h07

    Hum... Dommage.

    Apprécier ou non ce spectacle n'est en rien une question d'intelligence mais avant tout une question de sensibilité, d'où les avis très mitigés, mais surtout tranchés.

    Pas de chevaux : ah bon ?? C'est bizarre, on ne devait pas avoir les mêmes lunettes. Et tous ceux qui connaissent un minimum l'équitation sauront apprécier l'extrême difficulté des exercices présentés. Les autres sont ceux qui montent dans les clubs "spécial bobos" justement.

    Pas d'histoire: ah bon ?? Là je comprends mieux que l'on puisse croire cela, car l'histoire est celle que l'on construit à partir du visuel.

    Artifice numérique ? Ben non, il y a juste 2 pistes de part et d'autres du mur translucide, le tout complété d'un jeu d'éclairages subtils. Les chevaux évoluent tantôt d'un côté, tantôt de l'autre de ce mur translucide. (c'est l'ingénieur qui parle)

    Je ne crois pas du tout que ce spectacle soit spécialement destiné aux bobos ou pseudo intellectuels (dont je ne suis pas du tout), mais juste aux âmes sensibles et (certes très) imaginatives. Il faut peut-être effectivement être adepte du zen, mais y aller avec toutes ses facultés de discernement.

    Et oui, Gruss, c'est excellent aussi, un professionnel hors pair. Mais les 2 sont INCOMPARABLES, ça n'a strictement rien à voir :
    En extrapolant un brin, c'est comme comparer "Titanic" avec "Irréversible": au final ce sont 2 histoires d'amour fortes, mais avec deux éclairages, euh comment dire ... très différents. Il ne suffit pas de préférer Monica Bellucci à Kate Winslet ou Cassel/Di Caprio. Qu'est-ce qui fait leurs différences d'appréciation alors, si ce n'est la sensibilité propre de chacun ?

    Alors mon conseil: [b]allez voir les DEUX[/b] !

  • Avatar de tyfil

    tyfil le 25/04/10 à 22h31

    ne pas tenir compte d'un défaut de mnip sur le message precedent.

    de retour du spectacled'aujourd'hui. je dois dire que c'est assez déroutant on s'attend a un thème avec des chevaux et là pas de.... chevau. On s'attend à unehistoire et là.... pas d'histoire. on s'attend à un spectacle et là non plus pas de spectable à proprement parlé. Plutôt desombres chinoies générées par un artifice n umérique sans doute. Ha l'informatique est partout!!!
    pour répondre érieusement: j'ai lu vos commentaires et personnellement je me sent atteint d'une crétinite aigue. Mais il en faut n'est-ce pas ?
    je crois que l'auteur de ce spectacle a PETER LES PLOMBS et qu'il s'est inspiré du thème favori des bobos et autres intellectuels (pseudo) du mystique, du zen , du cervau gauche et du droit et du rachidien et aussi du cortex qui le tout connecté fait fantasmer une histoire mysticogélatineuse. pour ceux qui lirons allez voir du cirque du vrai avec de vrai chevaux en hosmose avec l'humain ça c'est de l'espoir et non pas le déprime d'un créateur qui ronge son frein en pessant quelle vie et quelle mort pour l'humanité. Pour l'espoir et la vie allez donc chez gruss le soir de noël avec la messe de minuit vous verrez et vivrez en direct le sens de la vie.

  • Avatar de tyfil

    tyfil le 25/04/10 à 22h07

    [quote=hornetbzz]En résumé, si je lis bien tous les commentaires :
    - c'est un spectacle peu accessible au plus grand nombre, (oui je suis d'accord)
    - c'est un spectacle peu destiné aux enfants, (oui je suis d'accord)
    - c'est un spectacle non destiné aux afficionados de l'équitation (là je ne suis pas complètement d'accord même si je n'en suis pas)
    - Bartabas a probablement un ego sur-développé: là pour le coup, c'est un jugement de valeur auquel je ne peux adhérer, tout simplement puisque je ne le connais pas. C'est peut-être vrai mais au final qu'importe ? On va voir le spectacle, pas son créateur.

    Après, ce qui ressort des commentaires est que la sensibilité des uns et des autres fait la différence. Dans tous les cas, les avis sont tranchés: on aime beaucoup ou pas du tout.

    Comme vous l'aurez remarqué, j'ai beaucoup aimé ce spectacle mais je comprends très bien que l'on puisse ne pas aimer.

    Par contre, pour dire que l'on n'a pas aimé, il faut avoir compris le spectacle et motiver son opinion, sinon on dit que l'on n'a pas apprécié ou pas compris. ça s'appelle la nuance.

    Et pour être clair pour ceux/celles qui ne lisent que ce qui les intéressent, je ne suis méprisant avec personne, et je n'émets pas non plus de jugement de valeur sur les gens qui vont au cirque. D'ailleurs il peut m'arriver d'y aller moi-même, alors relisez mieux.

    Bon(s) spectacle(s) :-)[/quote]

  • Avatar de hornetbzz

    hornetbzz le 09/04/10 à 09h53

    En résumé, si je lis bien tous les commentaires :
    - c'est un spectacle peu accessible au plus grand nombre, (oui je suis d'accord)
    - c'est un spectacle peu destiné aux enfants, (oui je suis d'accord)
    - c'est un spectacle non destiné aux afficionados de l'équitation (là je ne suis pas complètement d'accord même si je n'en suis pas)
    - Bartabas a probablement un ego sur-développé: là pour le coup, c'est un jugement de valeur auquel je ne peux adhérer, tout simplement puisque je ne le connais pas. C'est peut-être vrai mais au final qu'importe ? On va voir le spectacle, pas son créateur.

    Après, ce qui ressort des commentaires est que la sensibilité des uns et des autres fait la différence. Dans tous les cas, les avis sont tranchés: on aime beaucoup ou pas du tout.

    Comme vous l'aurez remarqué, j'ai beaucoup aimé ce spectacle mais je comprends très bien que l'on puisse ne pas aimer.

    Par contre, pour dire que l'on n'a pas aimé, il faut avoir compris le spectacle et motiver son opinion, sinon on dit que l'on n'a pas apprécié ou pas compris. ça s'appelle la nuance.

    Et pour être clair pour ceux/celles qui ne lisent que ce qui les intéressent, je ne suis méprisant avec personne, et je n'émets pas non plus de jugement de valeur sur les gens qui vont au cirque. D'ailleurs il peut m'arriver d'y aller moi-même, alors relisez mieux.

    Bon(s) spectacle(s) :-)

L'AGENDA

Annoncez votre événement