This page is not available in your language, please, choose yours

marie claude pietragalla : "la tentation d'eve"

Publié le 16 novembre 2009

Infos pratiques

Du... 25 janvier 2011
Au... 12 février 2011


8 rue du Fbg Montmartre
75009 Paris 9

Marie Claude Pietragalla danse en solo au Palace! Dix ans après son solo à l'Olympia, elle revient sur une scène parisienne avec "La Tentation d'Eve", véritable voyage poétique à travers la mémoire des femmes.

Eve ou la tentation d’être toutes les femmes à la fois. Eve en quête d’elle-même. Eve entre le désir de paraître et le besoin d’être.

Dans une succession de costumes et une dizaine de tableaux, Marie Claude Pietragalla incarne cette Eve qui quitte le royaume de la Pomme et du Paradis perdu pour faire un voyage à travers le Temps, la mémoire, la société, et traverser les époques. A travers ces identités multiples de femmes, elle nous dévoile la difficulté d’être une femme ou d’être, simplement, un être humain.

«Je suis, multiple, à travers cette histoire collective, qui nous révèle nos peurs et nos chimères, j’avance, je tâtonne, je trébuche, mais je reste L’Eternel Féminin» Marie-Claude Pietragalla

Chorégraphie et mise en scène : Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault

Avec la participation de Daniel Mesguich
Prix public : de 32,00 € à 86,00 €

Horaire : 20h30


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de lippe

    lippe le 10/03/10 à 13h48

    Elle revient seule cette fois, mais toujours un grand plaisir de la voir évoluer sur scène.J'avais adoré son spectacle fait à l'Olympia (vu à a tv) et je vais essayer d'aller voir celui-ci

  • Avatar de blablabla

    blablabla le 12/12/09 à 07h09

    Pour nos petites filles qui adorent la danse c'est la référence , j'aime beaucoup sa citation " Je suis, multiple, à travers cette histoire collective, qui nous révèle nos peurs et nos chimères, j’avance, je tâtonne, je trébuche, mais je reste L’Eternel Féminin» Merci Madame

L'AGENDA

Annoncez votre événement