This page is not available in your language, please, choose yours

O bonheur des dames !

Publié le 1 janvier 2008
O Bonheur des Dames !

Infos pratiques

Du... 30 mai 2007
Au... 30 juin 2007


106 Rue Brancion
75015 Paris 15

Métro Porte de Vanves
Bus : 62/89/95
Tram T3 arrêt Brancion

La bourgeoise y est épinglée avec élégance et cruauté. Les femmes y sont à leur fête : irrésistibles coquettes et irréductibles volages. Qu’elles soient des petites bonnes intrépides ou des bourgeoises effarouchées, ou simplement des reines farfelues.

Les hommes n’y sont pas plus gâtés : vieux pères intrigants, amoureux intéressés ou comptables gâteux… personne n’est épargné.

Cette galerie de portraits, humoristiques, souvent séduisants et quelquefois plein de charme, révèle une société retors, qui se cache avec cynisme derrière de faux deuils ou s’exhibe dans les rayons des Galeries Lafayette. L’humour est cinglant, méchant et délicieusement parisien. Une nouvelle bourgeoisie se met en place : celle des “consommateurs”. La Poule noire est une commande de l’Exposition internationale de 1937. L’héroïne y fait l’inventaire de ses vieux meubles de famille, de ses vieilles traditions bourgeoises, des maîtresses de son mari défunt et troque le tout pour un nouvel appartement, un nouvel amant, un nouveau “look” plus moderne ! Une nouvelle bourgeoisie est née, plus vorace, plus efficace, plus jeune : celle de notre siècle. Rayon des soieries est créée en 1937, suite à une commande des…

Galeries Lafayette. Imaginons aujourd’hui Le Printemps commander une opérette satirique à un compositeur contemporain !!!

On y retrouve le petit peuple, les sans-grades, les vendeuses et vendeurs de grands magasins parisiens, les comptables et garçons d’ascenseur qui prennent de l’envol. Ce sont des citadins dont la voracité est débordante. Une nouvelle classe est née, celle des “employés de services” : ni ouvrier, ni prolétaire, ni paysan, ni commerçant ! Ces “petites mains et petites têtes” deviennent le fleuron d’une nouvelle “bourgeoisie urbaine” : celle de notre monde contemporain.”



Mercredi: 19h00



Du jeudi à samedi: 20h30



Dimanche: 16h00


26 euros

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 04/07/08 à 15h01

    Bonheur imparfait -
    Ces deux opérettes sont bien mises en scène et superbement interprétées. Mais j'ai trouvé que le texte était un peu fade et la performance de la mise en scène et des acteurs n'arrivent pas à sauver le texte, dommage ....

L'AGENDA

Annoncez votre événement