This page is not available in your language, please, choose yours

Patrick bosso cat 1

Publié le 1 janvier 2008
PATRICK BOSSO   Cat 1

Infos pratiques

Du... 26 septembre 2006
Au... 29 septembre 2006


120 boulevard de Rochechouart
75018 Paris 18

1ère Catégorie



« Imaginer c’est se souvenir » disait à peu près Pablo Picasso,...

Bosso a de la mémoire, il aime se souvenir, se souvient bien et surtout raconte bien,

à sa façon faite de faconde, de chaleur humaine, d’humour et d’émotion.





1960 et 14 : il est le petit Patrick du treizième étage,...Billy Preston lui donne la pêche (Nothing for nothing means no thing... !), l’ascenseur est toujours en panne « Des feignants j’en ai connu mais comme cet ascenseur jamais ! » rouspète sa mère, son père qui travaille dur au Port est « le vrai héros de son enfance» (Et en vérité, moi je n’avais qu’un rêve, c’était d’être le sien...), et puis il y a sa majorette de soeur, les voisins (Boulouboulou, Bellaoui, Fondeleau, Belkacem, Malikian, Philipou, Fong, Shang, Ping, Lecat, Fernandez, Cutolo,...), l’école (...qu’on avait des cartables qui pesaient huit tonnes chacun !), Mr De Rosario l’instituteur, « tireur d’élite de la craie », les récitations

(le Capitaine Jonathan et son pélican...), sa chambre partagée avec sa soeur (« ... les nerfs ! ») où sa méchante chaîne stéréo crachait ses « deux fois deux watts », la Vierge aux larmes de grenadine de sa grand-mère, le petit cirque et son lion- chihuahua , sa panoplie de Zorro et l’aspirateur de sa mère (qui s’appelait tornado comme le cheval de Zorro…), sa période Bruce Lee/Nunchaku, le Stade Vélodrome,...



«Papa, ça veut dire quoi “avoir une vie de chien” ? » « C’est quand tu as une vie tellement dure que, chaque année tu dois la multiplier par sept. »



« C’est quoi le bonheur, Mémé ? » « Le bonheur, le bonheur ... Qu’est ce que c’est, le bonheur ?”. Moi, toute ma vie, je me suis levé de “bonheur”, je me suis couchée “de bonheur” et au milieu… je me suis débrouillée ! »



“N’aie pas peur, mon fils, on sera toujours là, on ne disparaîtra jamais ... Comme le morceau de sucre que l’on met dans l’eau : à un moment, on ne le voit plus, on croit qu’il a disparu mais quand tu la goûtes l’eau est sucrée. Il n’est plus là mais il est partout. T’as compris ? »





A 20h
28 euros

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement