This page is not available in your language, please, choose yours

Membros (paris quartier d'été)

Publié le 17 juillet 2008 Par Clément D.

Infos pratiques


2 place Colette
75001 Paris 1

L’été dernier, Meio fio a électrisé les spectateurs : c’était Membros, déjà. Les revoici avec Febre [la fièvre]. Ces rescapés d’une ville de près de 200 000 habitants, qui connaît le plus grand nombre d’homicides de tout le Brésil, ont fondé leur compagnie autour du désir de démentir les idées préconçues sur la violence – elle serait innée chez l’humain, par exemple. Membros, revenu vivre au pays, promène maintenant à travers le monde son incarnation intense d’un Brésil qui tente de se construire.

Cette année, on retrouve Membros sur scène, un cadre bien éloigné de la rue, leur environnement « naturel », mais ils ont gardé la paroi verticale de Meio fi o, emblématique, métaphore sociale et politique. Peut-être aussi pour pouvoir faire le mur et reprendre la rue si la scène s'avère trop gluante ? Et le blanc pur de leur décor, est-ce la couleur du deuil (comme en Chine) ou celle d'un rêve de nouveau départ ? Membros n'en fi nit pas d'explorer le thème de la violence, mais Febre l'aborde dans la perspective plus générale des rapports Nord-Sud. Le corps se lit explicitement comme instrument politique, parti pour vaincre les « douleurs du monde » qui éclatent dans la danse et le mouvement. À l'impuissance du désespoir répond la violence transfi gurée d'une danse virtuose, exaltante, d'une sophistication brutale dans l'écriture ; même l'immobilité vibre d'énergie vitale. L'âme rebelle garde sa force en passant à la scène, avec la même poésie fl amboyante tout en sauts d'ange fracassés au sol. Un suspens plus tard, la vie reprend. Cette énergie contagieuse montre un chemin et ce ballet urbain et brut à la fois pose une question sans appel : combien de temps faudra t-il encore supporter le malheur social pour qu'il cesse de compter comme une donnée naturelle ? Corollaire : combien de fois reposera-t-on cette question ?
Du 7 au 9/08 à 22h
Palais Royal, Cour d'Orléans (1er)
Tarif 15 / 12
À partir de 16 ans, recommandation de la compagnie.

Paulo Azevedo et Taís Vieira (création et direction), Taís Vieira (chorégraphie). Avec Luiz Henrique, João Carlos Silva, Fabiana da Silva Costa, Jean Gomes, Zanzibar Vicentino, Rogério Araújo (interprètes). Paulo Azevedo (bande sonore), José Martins (lumière), Lionel Henry (régie), Delphine Lancelle (scénographie). Bach, Chico Buarque, Faccai Central, Jorge Aragao, extraits de Funky (musiques). Membros est membre du CiemH2-Macaé (Brésil). Production et diffusion El Climamola. Coproduction Les Rencontres de la Villette-Parc de la Villette et Festival de Barcelone Grec/Mercat de les Flors. Résidences de création Centre de creació Ca l'Estruch-Ayuntament de Sabadell (Espagne). Avec le soutien de IDEECulture 2000 Union Européenne ; Ministère de la Culture du Brésil/Fond national de la Culture. Avec le concours du Centre des monuments nationaux et le soutien à la diffusion d'Arcadi.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement